Dossier Mariage
 
 
 
 
 

Dans le mariage, Dieu s'engage avec vous, l'Église vous accompagne.

Vous trouverez des renseignements pratiques sur l'organisation d'un mariage dans la rubrique Mariage de la Famille et Vie chrétienne.

Nous vous proposons de découvrir ci-dessous une réflexion

  • sur le sacrement du mariage
  • sur la mission des époux
  • et sur la durée du couple

Mais aussi une prière conjugale de Saint-François d'Assise.

_____________________________________________________________________

Pourquoi l'Église catholique a-t-elle fait du mariage un sacrement ?

Dans tout l'Ancien Testament, le mariage humain est le lien par excellence qui permet de parler de l'amour de Dieu pour l'humanité. Cet amour de Dieu est don et alliance indéfectible. Ainsi, dans le livre d'Osée, au chapitre II, verset 21, on lit : « Je te fiancerai à moi pour toujours, je te fiancerai dans la justice et dans le droit, dans la tendresse et dans l'Amour. » Ce langage qui évoque le mariage tisse aussi tout le Cantique des cantiques. L'amour entre l'homme et la femme semble donc constituer la relation la plus achevée entre les êtres humains pour dire l'amour de Dieu.

Dans le Nouveau Testament, Paul reprend cette métaphore du mariage humain pour parler du don que le Christ fait de lui-même à l'humanité et pour évoquer l'amour qui le lie à son Église. Ainsi, l'Église catholique considère que le mariage chrétien - un homme et une femme s'aiment et se promettent fidélité pour toujours - dit quelque chose de l'amour du Christ pour son Église. En retour, le don que le Christ fait de lui-même donne un sens nouveau au mariage : les époux sont invités à se donner l'un à l'autre, à la manière dont le Christ se donne.

Quelle est la mission des époux chrétiens ?

Si l'on devait retenir l'essentiel de cette mission, ce serait le témoignage. Les époux sont invités à se rappeler que leur amour est le signe visible de l'amour de Dieu. Par leur vie de couple et leur vie de famille, ils pourront témoigner autour d'eux de cet amour du Christ et de la force du pardon. Faire grandir son couple dans la durée est en effet une tâche de longue haleine. C'est tout au long de leur vie de couple que les conjoints pourront puiser dans la grâce du sacrement la force de surmonter les épreuves.

extrait du journal « Le Pèlerin »

Le couple au risque de la durée

S'engager dans le mariage chrétien

« On dépense beaucoup de temps et d'argent pour la préparation matérielle de son mariage, mais on investit peu sur la solidité de son couple, sur ses projets et sur les moyens de le faire durer. Se marier devant l'Église n'est pas une garantie anti-divorce, mais elle peut aider les couples à réfléchir sur le sens des engagements humains et spirituels qu'ils prennent » souligne Anne Lapierre, responsable diocésaine de la Pastorale Familiale lors d'une conférence donnée par Françoise Sand.

L'union chrétienne s'appuie de fait sur quatre fondements : la liberté, l'indissolubilité, la fécondité et la fidélité.

La communication indispensable

De multiples sources d'interrogations et des fossés peuvent gripper le fonctionnement d'un couple. « Il y a les facteurs liés à la réalité de l'espace et du temps : la manque de temps conjugal, l'organisation des territoires, l'hygiène, la santé, la nourriture, les repas... L'autre grand domaine, ce sont les relations : l'adaptation à la belle-famille, la décision partagée ou non d'avoir des enfants, les choix d'éducation des enfants, les rivalités homme-femme, etc. » précise Françoise Sand. La symbolique entre aussi en jeu, par le biais « d'objets très conflictuels car affectifs ».

Toutefois, les points de discorde essentiels sont ceux liés aux distorsions de communication, « difficile de par la différence ontologique entre les hommes et les femmes ». Celle-ci a de nombreux ennemis : « la lassitude, épuisement du désir de communiquer, les fausses interprétations, l'orgueil ; la peur de sa violence ou de provoquer celle de l'autre, les petites phrases... » Pour contrer ces difficultés, il est important d'apprendre à écouter l'autre : « Dieu a donné à l'homme deux oreilles et une bouche, pour écouter deux fois plus qu'il ne parle. » Cette écoute passe par le corps et par l'effort de se taire, pour se rendre disponible à autrui. « Il faut aussi s'efforcer de ne jamais blesser, de décoder et de reformuler à partir de ce que veut dire la personne et non pas de ce que l'on a dans la tête. » La difficulté de communiquer vient aussi des différences psychologiques entre les sexes. « La femme a souvent un grand besoin de partage, d'exprimer son stress. Et elle est assez subtile pour acculer l'homme à répondre. Elle aime donner des conseils et en demander. Elle a une très grande capacité d'adaptation entre la vie professionnelle et privée et peut faire beaucoup de tâches différentes à la fois. Elle ne voit pas ce que l'homme fait parce qu'elle n'écoute pas ce qu'il dit. » L'homme, lui, « a besoin de silences et a horreur qu'on lui pose un problème qu'il ne peut pas résoudre. Il déteste recevoir des conseils quand il n'en a pas demandé, redoute de ne pas être à la hauteur. Il a besoin d'un sas adaptatif entre la vie professionnelle et privée. Il a de nombreux centres d'intérêt après le travail et la vie familiale. Il croit qu'il dit du moment qu'il fait ».

extrait du journal « Le courrier Français »

___________________________________________________________________

La prière conjugale

Seigneur, dans le silence de jour naissant,
Je viens te demander la paix, la sagesse et la force.
Je veux regarder aujourd'hui le monde
Avec des yeux tout remplis d'amour ;
Être patient, compréhensif, et doux
Voir tes enfants au-delà des apparences,
Comme tu les vois toi-même,
Et ainsi, ne voir que le bien en chacun.
Ferme mes oreilles à toute calomnie,
Garde ma langue de toute malveillance
Et que seules les pensées qui bénissent
Demeurent en mon esprit.
Que je sois si bienveillant et si joyeux
Que tous ceux qui m'approchent
Sentent Ta Présence.
Revêts-moi de Ta beauté, Seigneur,
Et qu'au long du jour je Te révèle.

Saint-François d'Assise

A noter : Une messe a eu lieu le 1er juillet 2007 à 10 h 30 à Notre Dame de Peyragude pour les nouveaux mariés et pour fêter les anniversaires de mariages