Mission St Gabriel sur la paroisse St Joseph de Villeneuve, du 17 au 22 août 2010
 
 
 
 
 


Les Missions Saint Gabriel ont débuté cette année 2010 sur la paroisse Saint-Joseph de Villeneuve.

Témoignage du 22 août 2010, aux messes de Villeneuve sur lot :

Pendant quatre jours de visites porte à porte sur votre paroisse Saint-Joseph de Villeneuve, notre groupe de six jeunes missionnaires a pu rencontrer environ deux cent personnes. Une centaine a accepté d'échanger plus longtemps avec nous, et nous leur avons remis une image de St Gabriel avec la prière de l'Angélus.

Peut-être avez-vous eu l'occasion de nous rencontrer; peut-être en entendrez-vous parler autour de vous, une chose est certaine : nous sommes heureux comme jeunes catholiques d'avoir pris du temps sur nos vacances pour faire cette démarche de proximité !

Beaucoup de personnes se disent catholiques, mais les épreuves, la solitude, l'isolement et la télévision faussent leur relation au Dieu de Jésus Christ, qui est pourtant au milieu de nous. Nos visites ont pu surprendre, ou même effrayer parfois, mais nous ne regrettons pas ce questionnement sur leur foi que nous avons permis. Plusieurs personnes nous semblent à recontacter, et nous transmettrons leurs coordonnées à l'équipe d'animation pastorale.

Le travail qu'il reste à faire doit développer un lien vivant et fraternel dans les quartiers, mais surtout leur annoncer l'amour explicite du Christ...

N'est-ce pas ce que nous recevons en chaque eucharistie ?

Jérôme Pomié, Damien Lac, Clémentine Malet, Isabelle Despeyroux, Thomas Kiam et Père Thibaud de La Serre.

Premières impressions d’Isabelle :

La mission, j'ai déjà un peu fait. Mais faire sur les arrêts de tram, sur le campus avec un journal à distribuer, et sonner de porte à porte avec les mains vides, c’est totalement différent. Plus humble et plus décapant aussi.

On est seulement deux, les autres sont hors de vue ; on sonne directement chez les gens, les dérangeant si bien chez eux, et on ne peut pas se réfugier derrière des tracts à soi-disant distribuer, il faut se lancer directement à l’eau.

Décapant donc. Mais beau, car plus que jamais on sent que le geste est fait gratuitement (on a rien à donner !) et pour lui même, véritablement centré sur l’écoute et l’échange. Plus dur aussi, physiquement (40°C samedi), et surtout moralement. Car combien de fois on s’est fait plus ou moins jetés ? Mais là, à chaque fois, la question se repose mentalement : qu’aurais-je fait à leur place ? Quel accueil aurions-nous reçu en sonnant dans ma famille ?

Mais la question ne se pose pas sur l’utilité de cette démarche : rien que pour les quelques beaux échanges, pour les quelques personnes touchées voire bouleversées par notre présence, ça vaut le coup.

Une mission vraiment vécue en Église, tout d’abord grâce à la participation (par la prière ou le temps donné) des paroissiens et religieux du diocèse, en particulier de la paroisse Saint-Joseph ; mais aussi par nous six, avec une prière, une vie communautaire pendant ces quelques jours.

Et ça, ça porte énormément.

La mission, ça fait mûrir : ça nous oblige à aller vers les autres, sans carapace, ni filet ; on prend le risque de remettre en question notre propre relation aux autres ; on se met au-devant des oppositions au niveau de la foi et de notre relation à Dieu, nous obligeant à faire le point sur nous-mêmes.

Mais malgré les difficultés, les réticences peut-être quelquefois, c’est magnifique !

Et puis, c’est Jésus lui-même qui a demandé de faire ça, et même ordonné. Ses dernières volontés sur notre Terre, au moment de l’Ascension.
On ne peut donc pas les ignorer…

Isabelle, le 29 août 2010 (Agen)

En savoir plus sur la paroisse St Joseph de Villeneuve
En savoir plus sur les Missions St Gabriel