Les Vierges couronnées
 
 
 
 
 

Un peu partout en France, des « Vierges couronnées ».

Bientôt les vacances, les sorties, les excursions... Sûr, nous en verrons ! Nous verrons quoi ? Eh bien, dans les sanctuaires mariaux, nous verrons des statues de la Vierge, parfois anciennes, et qui ont été distinguées : elles ont reçu « une couronne ».

La couronne est emblème de royauté et de victoire ! Cette coutume se perpétue depuis 1631. C'est en effet à cette époque que le comte Sforza, pour montrer sa piété (et peut-être avait-il à se faire pardonner ?) envoya des couronnes d'or à plusieurs Vierges célèbres de son temps. Plus de 400 couronnes ont été ainsi attribuées depuis, toujours dans des sanctuaires. Il s'agit chaque fois d'une récompense ou plutôt d'un remerciement. Le droit de couronner une statue de la Mère de Dieu revient au souverain Pontife ou au Chapitre de Saint-Pierre ; un dignitaire apostolique est alors délégué pour présider la cérémonie. En 1853, Notre-Dame-des-Victoires a été couronnée à la demande de Pie IX, pour la délivrance de Rome par les Français. C'est la première Vierge couronnée en France. On rencontre des Vierges couronnées dans nos provinces, dans les basiliques, dans des monastères par exemple à Belpeuch (Corrèze), à Verdelais, et plus près de nous à Bon-Encontre (dans le sanctuaire)...

Peut-être allez-vous en découvrir ? Attention une Vierge « avec une couronne » n'est pas forcément une « Vierge couronnée ». Ainsi, à Lourdes, la Vierge qui domine l'esplanade n'appartient pas aux « Vierges couronnées » ; elle n'est d'ailleurs pas à l'intérieur de la basilique, elle a été édifiée « avec » sa couronne ! Les Vierges couronnées ont d'abord existé « sans couronne », la distinction leur a été attribuée, plus tard, pour une raison précise ....

Bonne chasse, ayez l'œil !

Extrait du Catho 47 n° 52

Connaître le bulletin diocésain