Catho 47 N°137, mars 2020 + Ressources sur écologie
 
 
La Terre, notre maison commune
 
 
 

•Édito : Ecologie : deux appels à entendre

• Vie du diocèse

•Dossier : - La Terre, notre maison commune

•Écritures et foi : Le shabbat et le soin de notre maison commune

•Pages officielles

=====
DES RESSOURCES SUPPLEMENTAIRES

En lien avec notre dossier, nous vous invitons à découvrir ces liens suivants :

- L'encyclique Laudato Si' du Pape François sur le site du Vatican : ici.

- La page dédiée de la Conférence des Evêques de France sur l'écologie intégrale: ici.

- A télécharger : Habiter autrement la terre : ici.

- L'académie pour une Ecologie Intégrale, tous les enseignements de la session 2019 à écouter (Fabien Révol, Hervé Covès, etc.): ici.

- La page des ressources de la Mission rurale de l'Eglise : ici.

- L'examen de conscience écologique jésuite (en anglais) : http://www.ecologicalexamen.org/


D
es associations chrétiennes sur la conversion écologique :

https://www.egliseverte.org/

https://chretiensunispourlaterre.wordpress.com

http://conversionecologique.fr

https://france.arocha.org/fr/

https://eglisesetecologies.com/


Les 36 éco-fiches des jésuites à télécharger pour des gestes concrets :
https://www.jesuites.com/fiches-ecojesuit/

Hervé Covès, son témoignage sur RCF "La vie est belle": ici.

Hervé Coves est ingénieur agronome et franciscain.Ce passionné des êtres vivants: plantes ,champignons, bactéries est devenu l'une des figures qui compte dans le monde de l'agro écologie ;Mais ce disciple de St François est émerveillé par la beauté de la Vie et a vécu une double conversion: à la Nature et à Dieu .Un témoignage boulversant d'un homme qui ne cesse de repeter: "La Vie est belle"

Sa vidéo-conte : le viel arbre.


Des propositions pour animer
des temps de prière, ciné-débat :
- Justice climatique avec CCFD-Terre Solidaire : ici.
- Le carême 2020 sur l'écologie intégrale du CCFD-Terre solidaire : ici.
- Sur le film "Demain" de Mélanie Laurent : ici.
- Pour les enfants sur le site d'Arocha : ici.

Se former
S'abonner à des newsletters

Reporterre : ici.
Le mouvement Colibris fondé avec Cyril Dion et Pierre Rahbi : ici
La fondation Nicolas Hulot :ici
Le magazine Kaizen : ici

Agence nationale pour la transition énergétique : www.ademe.fr


Vidéo de Guillaume Pitron sur "quel est le vrai visage de la transition énergétique?": ici.

Sur la notion de gouvernance partagée et du "faire ensemble" :

Université du Nous : ici.

====
Terres d'Espérance 2020

Un rassemblement national rural, les 24-25-26 avril 2020 au foyer de Charité de Chateauneuf de Galaure (Valence – Drôme)

" Les évêques ont désiré l’organisation d’un rassemblement national autour de la mission de l'Eglise en monde rural. Son ambition est de faire en sorte que se rencontrent, partagent, et célèbrent les acteurs de la vie ecclésiale dans leur diversité. L’enjeu sera de pouvoir nous dire ce que nous faisons pour tenir la mission d'évangéliser, et l'attention aux réalités nouvelles qui émergent dans ce monde. Elles sont à la fois prometteuses, mais aussi parfois inquiétantes et source d'injustices. L'Eglise n'a pas réponse à toutes les questions que les territoires ruraux se posent légitimement dans leur diversité. Elle vise à une double posture : La première est de connaître et comprendre ; la seconde est celle de proposer la foi, d'annoncer joyeusement l'évangile. Dans l’attente de découvrir les belles expériences de vos territoires."

+ Jacques HABERT Evêque référent pour la mission en monde rural


Initié par une quarantaine d’évêques à l’assemblée plénière de Lourdes en novembre 2017, ce rassemblement veut proposer à tous les ruraux, l’espérance de l’Evangile, la lumière de « Laudato si » et de l’écologie intégrale, la parole d’une Eglise servante des plus éprouvés, des familles et de la société. Piloté par la mission en monde rural de la Conférence des Evêques de France, avec des organisations ecclésiales et des communautés religieuses, cet événement rassemblera 800 personnes qui partageront leurs expériences variées et des projets nouveaux : ateliers, table ronde et plénières alterneront avec des temps de célébration, de veillées spirituelles et des temps de fraternité. Préparé par plusieurs rencontres avant le printemps 2020, puis prolongé dans chaque diocèse par les initiatives partagées, ce rassemblement est une étape pour prendre ensemble de nouveaux chemins d’évangélisation du vaste monde rural.

L’esprit et l’enjeu du projet

"Nous aimons notre magnifique planète où Dieu nous a placés, et nous aimons l’humanité qui l’habite. La terre est notre maison commune et nous sommes tous frères." Pape François - EG 183.

Face aux questionnements profonds qui traversent la société aujourd’hui (consommation, environnement, relations, solidarité…), il y a une prise de conscience qui émerge et qui est à favoriser. Le monde rural peut y avoir un rôle important. Dans ce sens le rassemblement national a un double objectif :

1. Signifier aux ruraux et au grand public, l’attention de l’Eglise pour ce monde rural, avec une conviction : dans les questionnements actuels, des ruraux sont porteurs d’espérance pour demain, et 2. Rechercher de nouveaux chemins pour porter la joie de l’Evangile. Depuis cinq ans, stimulés par « Laudato Si », des chrétiens s’interrogent et s’engagent dans la mise en œuvre d’un nouvel art de vivre qui repose sur « l’écologie intégrale ». Ils rejoignent ou sont rejoints par des hommes et des femmes de bonne volonté. Ils le font de diverses manières. C’est un chemin difficile de conversion personnelle, où la concrétisation conduit à des réalisations différentes.

Le rassemblement consistera en une écoute et un partage d’expériences concrètes et d’approfondissements de ce que peut être « vivre la fraternité dans la maison commune » et « œuvrer pour un plus grand respect de la création ». Il mettra particulièrement en valeur tout ce qui contribue à réduire la pauvreté et l’isolement, et à guérir les blessures de la création. Il est entendu que les expériences privilégieront ce qui se vit en contexte rural. On veillera au respect des opinions et des efforts. Toutes ces expériences seront partagées dans la joie, la fraternité et l’espérance sous forme d’ateliers, de tables rondes, de plénières, de célébrations et de temps festifs. Le rassemblement comportera en amont, une mobilisation des diocèses pour une réflexion partagée et une remontée d’expériences. Il est souhaitable que les partages d’expériences et de vie fraternelle, vécus lors du rassemblement national, soient prolongés dans les diocèses pour continuer cette recherche ensemble, de voies d’une écologie intégrale, animée par l’Evangile.

Un projet dans la ligne des exhortations du pape François Ce projet sera ainsi développé sur la base des quatre principes d’action développés par le pape François dans l’exhortation apostolique « Evangelii Gaudium » (n° 221-237) et repris dans l’encyclique « Laudato Si' » :
- La réalité est supérieure à l’idée : il s’agit pour des acteurs ruraux s’efforçant de mettre en œuvre des convictions, de partager des expériences concrètes face à des situations complexes qui exigent souvent des compromis.
- Le tout est supérieur à la partie : il s’agit de permettre une écoute mutuelle entre des acteurs divers de notre société ; bien que centré sur l’annonce de l’Evangile dans les espaces ruraux, il s’agit d’accueillir aussi des acteurs urbains, des non-croyants et des croyants autrement, de se laisser interpeller à partir des réalités mondiales.
- Le temps est supérieur à l’espace : il s’agit de partager entre personnes qui ne résolvent pas tout et ne maitrisent pas tout mais se mettent en route.
- L’unité est supérieure au conflit : il s’agit d’un échange dans le respect mutuel qui ne gomme pas les oppositions et les conflits mais orientent les uns les autres vers le Bien Commun et contribuent à l’unité des chrétiens.

Du site : ici.

===========

Conseils de Laura Morisini (Eglises Vertes):

On ne peut pas être écolo tout seul ! Nous savons que l'équipe est indispensable pour changer une organisation (une paroisse, un diocèse, un mouvement) Eglise verte demande donc de commencer par constituer une "cellule verte ou équipe Laudato Si" et qu'elle soit reconnue par le curé ou le conseil pastoral. Pour se roder il est bon que cette équipe mène ou première action, même modeste où elle implique le reste de la communauté (conférence, jeu, célébration, sortie...). La Saison de la création (1septembre-4 octobre) ou l'anniversaire de Laudato SI (24mai) sont d'excellentes occasions. Ensuite l'éco-diagnostic permettra de faire un état des lieux complet avant de définir ensemble des actions pour l'année suivante.

RDV cet été 11-14 juillet Mont Saint Michel : Festival-chretien-ecologie.fr/

Maison commune, la lettre de https://chretiensunispourlaterre.wordpress.com/

inscription sur le site


=================
Petit lexique

Bilan carbone : permet de comptabiliser les émissions directes ou indirectes de gaz à effet de serre d’une activité ou d’un site.

Effet de serre : réchauffement de la surface de la terre et des basses couches de l’atmosphère dû à certains gaz : vapeur d’eau, gaz carbonique, méthane,…

Collapsologie : un courant de pensée du XXI e siècle qui étudie les risques d'un effondrement de la civilisation industrielle et ce qui pourrait succéder à la société actuelle.

Hypothèse Gaïa : La Terre est assimilé à un organisme vivant.

Intrants : dans l’agriculture, ce sont les différents produits additifs apportés aux terres et aux cultures, qui ne proviennent ni de l'exploitation agricole, ni de sa proximité.

Locavorisme : mouvement éco-citoyen d’acheter sa nourriture produite le plus près de chez soi.

Mesure compensatoire : mesure en faveur de l’environnement pour compenser un dommage dû à un projet nocif.

OGM : Organisme génétiquement modifié organisme vivant dont le génome a été modifié artificiellement par l’homme.

Permaculture : est une philosophie du soin qui commence par une agriculture pérenne pour l’autosuffisance et la biodiversité en recréant des écosystèmes.

Sac –à-dos écologique : Le « sac à dos écologique » mesure le poids des ressources naturelles qui ont été nécessaires à la fabrication d’une matière première ou d’un produit fini. Une explication bien étayée sur ce site (ici).




Cantique de frère Soleil

Cantique de frère Soleil ou des créatures

Très haut, tout puissant et bon Seigneur,

à toi louange, gloire, honneur,

et toute bénédiction ;

à toi seul ils conviennent, ô Très-Haut,

et nul homme n’est digne de te nommer.

Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures,

spécialement messire frère Soleil.

par qui tu nous donnes le jour, la lumière :

il est beau, rayonnant d’une grande splendeur,

et de toi, le Très-Haut, il nous offre le symbole.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour soeur Lune et les étoiles :

dans le ciel tu les as formées,

claires, précieuses et belles.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Vent,

et pour l’air et pour les nuages,

pour l’azur calme et tous les temps :

grâce à eux tu maintiens en vie toutes les créatures.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour soeur Eau.

qui est très utile et très humble,

précieuse et chaste.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour soeur notre mère la Terre,

qui nous porte et nous nourrit,

qui produit la diversité des fruits,

avec les fleurs diaprées et les herbes.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour ceux

qui pardonnent par amour pour toi ;

qui supportent épreuves et maladies :

heureux s’ils conservent la paix

car par toi, le Très-Haut, ils seront couronnés.

Loué sois-tu, mon Seigneur,

pour notre Soeur la Mort corporelle

à qui nul homme vivant ne peut échapper.

Malheur à ceux qui meurent en péché mortel ;

heureux ceux qu’elle surprendra faisant ta volonté,

car la seconde mort ne pourra leur nuire.

Louez et bénissez mon Seigneur,

rendez-lui grâce et servez-le

en toute humilité !

saint François d’Assise