Festival « AlimenTerre » 2019, du 15 octobre au 30 novembre
 
 
Evénement incontournable sur l'alimentation dans le monde, la 13e édition du festival
ALIMENTERRE aura lieu du 15 octobre au 30 novembre 2019. Des milliers événements sont
proposés dans 600 communes de France et 12 pays par des milliers de bénévoles.
 
 
 
L'objectif est d'amener les citoyens à se former et à comprendre les enjeux agricoles et alimentaires afin de participer à la construction d'un système durable et solidaire par leur choix de consommation et, pour certains, de production.

Le CCFD Terre Solidaire s’inscrit naturellement dans cette campagne puisque sa mission prioritaire est de lutter contre les causes de la faim. Il fait le lien entre ce qui se passe « ici », en Europe, en France, et « là-bas », notamment en Amérique du Sud. L’accaparement de terres agricoles par l’agro-industrie pour cultiver des oléagineux pour nourrir nos élevages ici est un exemple de destruction de l’agriculture paysanne là-bas.

Des films, des animations dans les lycées agricoles, des visites de ferme sont proposés.

Le CCFD Terre Solidaire du 47 organise quant à lui un ciné-débat :

  • au Plaza à Marmande, le 16 octobre à 20h30, avec le film Les dépossédés (de la terre). L’association « Terres de liens » en Lot-et-Garonne apportera son témoignage à la suite de la projection.

  • au cinéma Confluent d’Aiguillon, le jeudi 7 novembre à 20h30, avec le film Poissons d’or, poisson d’Afrique. Un éleveur de poissons en aquaponie du Lot-et-Garonne apportera son témoignage.
  • au cinéma l’Odyssée à Casteljaloux le mercredi 20 novembre à 20h30 avec le film Faut-il encore manger des animaux ? Des éleveurs du secteur géographique apporteront leur témoignage.

Ainsi ces échanges permettront aux consommateurs peut se poser les questions : qu’est-ce que je mange ? D’où viennent ces produits ? Dans quelles conditions sont-ils produits ? Qu’il y a-t-il dans ces produits ? Quel budget je veux y mettre ? Chaque citoyen peut ainsi avoir un impact, par son acte d’achat ou non achat, sur le choix des politiques agricoles et commerciales à mettre en œuvre pour que les agriculteurs de France et du monde puissent vivre dignement de leur travail, dans le respect des autres et de la planète. Il peut contribuer ainsi à ce que les personnes affamées ou mal nourries (850 millions) ne soient pas « alimentées » mais puissent avoir accès aux ressources pour « se nourrir » et participer ainsi à leur propre développement.

Renseignements auprès de Mme Emmanuelle GUIBERT au 06.98.31.18.82 ou par courriel