La diaconie de la beauté en Lot-et-Garonne
 
 
Diaconie de la beauté, l'art de protéger et préserver la beauté
 
 
 

Diaconie de la Beauté. « Diaconie » renvoie à « service ». « Beauté » à notre « Créateur », sa Création, sa re-Création. « Rendre les artistes à la Beauté et la Beauté aux artistes » (source : reportage Zenit).

Pour le Foyer de Charité Notre-Dame de Lacépède, la proposition de rejoindre ce mouvement d’artistes « Diaconie de la Beauté » fut un signe de la Providence qui est passé par « Bienheureuse Adèle de Trenquelléon » (c’est à l’occasion de son spectacle que nous avons rencontré Daniel et Anne Facérias, fondateurs de ce mouvement).

Dans les diocèses où elle existe, la Diaconie de la Beauté est adossée à une communauté de consacrés, de religieux (ses) ; nous allions donc nous aussi entrer dans « la danse »…

Quel enjeu pour la Diaconie de la Beauté 47 ? Aider, simplement, à ce que la route des artistes et les chemins de Dieu se rejoignent car il s’agit bien là d’une œuvre apostolique aussi. En effet, ce mouvement s’enracine à Rome, en 2012, au moment de la Nouvelle Evangélisation.

La désolation profonde face à l’incendie récent de Notre Dame comporte toutefois une petite consolation : art et foi touchent le cœur de nos contemporains quel que soit leur parcours, leur attitude par rapport à « la religion ».

Les artistes et ceux qui ont une expérience dans le lien avec les artistes suivent de près ces rencontres : ainsi nous sommes heureux d’y retrouver Sylvie Giuseppi.

Le brassage des arts, des talents, des bonnes volontés pour aller plus loin : la moisson est abondante !  

Vous êtes artiste amateur, professionnel ou vous êtes mécène d’artistes … contacter le Foyer de Charité Notre-Dame de Lacépède par mail ou tel 05 53 66 86 05 pour la prochaine rencontre Diaconie de la Beauté 47

A vos agendas : Mgr Robert Le Gall, évêque de Toulouse, particulièrement impliqué dans ce mouvement La Diaconie de la Beauté, viendra du 9 au 15 décembre prochains au Foyer de Charité Notre-Dame de Lacépède prêcher une retraite ouverte à tous (avis aux artistes !) : « Prier et savourer les Psaumes ». Que rêver de mieux comme source d’inspiration à la Beauté ?

 

DES REPERES

  • Une vision : La Diaconie de la Beauté 47 comporte les dimensions SOUTIEN AUX ARTISTES (révéler les talents, recueillir leur témoignage…) – FORMATION (repérer les besoins, les attentes, proposer des pistes d’actions…) – SPIRITUALITE (par ex. une Messe ouvre chaque rencontre)

  • Les rencontres : temps forts de la DB 47 vécues jusqu’à aujourd’hui :

    Une rencontre toutes les 6 semaines environ

  • La peinture – sculpture a été à l’honneur :  chez Augustin Frison-Roche (atelier), chez François Peltier (église de Bias & atelier), au Foyer de Charité (projection visuelle des œuvres d’art par P. Thibaud de la Serre- cf sa formation Ecole du Louvre- : ces tableaux et sculptures qui ont compté dans son cheminement)

  • Aller plus loin grâce à ces rencontres : Par exemple, le Foyer de Charité a été très heureux de découvrir, dans une rencontre plus informelle, l’apport de Marie-Céline Crabières (méditations art et foi à partir de projections commentées ; grand répertoire de thématiques constituées par Marie-Céline suite aux formations qu’elle a reçues.
    Les outils d’évangélisation sont prêts pour la mission …
Plus d'infos sur le site diaconie de la beauté : cliquer ici