Inauguration de l'église Saint-Cirq, le 19 mai 2007
 
 
 
 
 

Les travaux de rénovation de l'église de Saint-Cirq ont été inaugurés dans la ferveur et dans la simplicité.

Ce lieu-dit de Saint Cirq, dans la commune actuelle de Colayrac-Saint-Cirq, était autrefois une paroisse importante. En février 1800, avec la Constitution de l'an VIII, Bonaparte, premier consul, réorganise le territoire. La paroisse de Saint-Cirq, qui comptait quelque 1.000 habitants, devient la commune de Saint-Cirq, avant de s'appeler Colayrac-Saint-Cirq à partir de 1889.

L'église de Saint Cirq a été construite au 17e siècle, avec un chœur voûté et deux chapelles latérales, la nef n'étant, elle, pas voûtée.

Dans les années 1990, des amoureux de cette église qui présentait des signes inquiétants de délabrement ont rencontré le maire de l'époque pour connaître ce qu'il comptait faire pour sauver ce patrimoine. La réponse « Aide-toi, le ciel t'aidera » les a sûrement surpris mais a déclenché chez eux une motivation supplémentaire pour faire tout ce qui était en leur pouvoir pour sauvegarder l'église de Saint Cirq. Une association loi 1901, Association église de Saint-Cirq, a été créée le 9 novembre 1999 et présidée par Guy de Masquard. Un seul but pour cette association : la restauration de l'église de Saint-Cirq.

Un chantier collectif de 7 ans - 9 128 heures

Ces travaux ont débuté en 2000 grâce à une équipe de bénévoles qui se retrouvaient, à cinq ou six, chaque jeudi. Piquage des anciens mortiers sur les murs intérieurs et extérieurs, pose du plafond des chapelles latérales, pose du réseau électrique, du carrelage de la nef et des chapelles latérales, puis du chœur, vernissage du lambris de la nef, peinture du chœur, restauration de la chaire, restauration du sol, des murs et du mobilier de la sacristie, dallage du sol de l'auvent, carrelage du parvis.

Pour financer ce chantier, outre les versements d'une centaine d'adhérents, l'association organisait, chaque année, une choucroute au mois de février et deux concerts. Les sommes recueillies ont ainsi financé, en totalité, l'achat des matériaux, des lustres d'éclairage, des vitraux et du matériel de sonorisation. De son côté, la municipalité a fait procéder au rejointoiement des murs intérieurs et extérieurs, a acheté le matériel d'éclairage et de chauffage, avec des subventions du conseil général et de la dotation parlementaire du sénateur Jean-François Poncet.

Un lieu de culture et de culture

La messe d'inauguration de l'église restaurée a été concélébrée par Mgr Hubert Herbreteau, évêque d'Agen, le Père André Konstanty, curé de la paroisse, le Père Jean-Pierre Ortholan, le Père Tom Lobé et le Père Dominique Bostyn, du Foyer de Charité de Lacépède.

Un mot d'accueil fut donné par M. Jean-Marie Fort pour évoquer la grande joie des habitants de Saint-Cirq, mais aussi des fidèles toutes les églises de cette paroisse.

Pour Mgr Hubert Herbreteau, cette cérémonie était l'occasion de parler des églises rurales et de s'interroger pour insuffler une vie d'église dans tous ces lieux de culte, dans tous ces lieux témoins d'une vitalité qu'il faut préserver. Aussi, il souhaite que les églises soient un lieu de culte et de culture, deux mots qui ont la même origine, sont amis et non rivaux. Toute culture est une culture vivante et il n'est pas bon de réduire ce lieu à un musée. Dans cette église de Saint-Cirq, comme dans les autres églises du diocèse, les croyants doivent s'y sentir à l'aise mais les non-croyants aussi : « Ouvrez les églises », cela permettra à ceux qui le souhaitent de se retrouver.

Voir l'homélie de l'évêque

Une danse en costume folklorique donnée par les Aînés ruraux de Colayrac Saint-Cirq a clôturé la cérémonie et ce moment de fête.

Extrait d'un article du Courrier Français