Carmel Notre Dame de Beauregard : décret du 9 avril 2007
 
 
 
 
 

Vu le décret de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique en date du 18 septembre 1996 déclarant la suppression du monastère Notre Dame de Beauregard des moniales carmélites Déchaussées du « Passage d'Agen »,

décision confirmée par deux instances successives du Tribunal suprême de la Signature apostolique,

vu le rejet par le Saint Père du recours en date du 19 mars 1998 contre cette fermeture,

rappelons que du fait de la suppression du monastère des moniales carmélites Déchaussées a été supprimé et exécré ipso facto l'oratoire de ce monastère appelé communément « chapelle du carmel ».

De plus cet ex oratoire a été en partie démoli en vue de la construction, sans autorisation de l'autorité ecclésiastique, d'un nouveau lieu de culte.

De ce fait, conformément au Can. 1212 du code droit canonique, confirmons cette exécration et déclarons qu'aucun acte du culte catholique ne peut être célébré dans cet ex-oratoire ainsi que dans tout type de lieu de culte qui pourrait lui être substitué, l'autorité ecclésiastique exerçant librement ses pouvoirs et ses fonctions dans les lieux sacrés (Can 1213).

Rappelons enfin, qu'en matière liturgique, il appartient à l'évêque diocésain de porter, pour l'Église qui est confiée et dans les limites de sa compétence, des règles auxquelles tous sont tenus (Can.838 & 4).

Donné à Agen, le 9 avril 2007

Mgr Hubert HERBRETEAU
Évêque d'Agen

P. Henri TAUDOU
Chancelier