Le Sacrement de l'Ordre
 
 
 
 
 

Le premier acte de Jésus rapporté par les évangiles est l'appel des disciples.

Pour réaliser sa mission envers les hommes, il choisit d'avoir besoin d'eux.
Après la résurrection du Christ, sous l'action de l'Esprit Saint, l'Église se constitue autour de Pierre et de ses compagnons ; leurs fonctions se développent autour de l'annonce de la Bonne Nouvelle, de la sanctification et de la communion fraternelle.

C'est autour, par, et pour la communauté, que s'organisent ainsi différents services sous l'action de l'Esprit Saint.

Et cet appel est toujours reçu par ceux qui sont ordonnés à la construction du corps du Christ, son corps eucharistique, son corps ecclésial, et à l'annonce de la Bonne Nouvelle.

Les prêtres, ou ministres ordonnés, sont serviteurs du Christ et agissent en son nom et en sa personne.

Ils répondent à un appel de Dieu et de l'Église et se voient confier trois missions :

  • rassembler la communauté,
  • proclamer la Parole et la rendre vivante,
  • sanctifier par la prière et les sacrements.

Dans cette trilogie (rassembler, proclamer et sanctifier), priorité est toujours donnée à la proclamation de la Parole de Dieu. Dans cette annonce de l'Évangile, le prêtre est d'abord envoyé aux « plus loin », aux non-croyants. Et les fidèles doivent aussi courir avec lui, « concourir », à rejoindre les « plus loin », comme un peuple missionnaire....

Dans l'Église latine, seuls des hommes, appelés et résolus à s'engager dans le célibat pour l'amour de Dieu et le service des hommes, peuvent être ordonnés prêtres ou évêques.

Il existe trois « ordinations » :

  • l'ordination diaconale (pour être diacre)
  • l'ordination sacerdotale (pour être prêtre)
  • l'ordination épiscopale (pour être évêque)

 
Page suivante : Le Sacrement de Mariage