Action de Grâce pour le Ministère de Jean-Paul II : Homélie du Père Moran
 
 
 
 
 

Accueil

Nous sommes rassemblés ce soir dans l'action de grâce pour le ministère du Pape Jean Paul II.
Presque 26 ans au service de la communion ecclésiale mais aussi au service de l'homme !
Prenons la mesure de ce que Jean Paul II a accompli au sein de notre Église et pour le service de notre monde.

Ce soir en ce jour de la Fête de l'Annonciation faite à Marie nous voulons en toute simplicité vivre un moment d'action de grâce : dire merci au Seigneur pour cette vie donnée aux hommes et à l’Église au service de l'espérance.
« Ce pape est don de Dieu » disait Soljenitsyne lors de l'élection de Jean Paul II. Pour ce don rendons grâce.

Homélie (textes bibliques de la Fête de l'Annonciation.)

Les coïncidences du calendrier liturgique font que nous vivons cette célébration en la fête de l'Annonciation : cette fête normalement célébrée le 25 mars tombait cette année le Vendredi Saint ! D'où donc le changement à aujourd'hui.
Mais lorsque l'on mesure la place de Marie dans la vie spirituelle de Jean Paul II, il nous est permis de penser que c'est bien ainsi.
Nous pourrions souligner trois aspects de la vie de Marie et que nous retrouvons dans la vie de Jean Paul II, regroupés autour de trois mots :
Confiance, Joie de croire et Courage de témoigner.

« Sois sans crainte » : La Confiance
Dans le message de l'ange la première demande faite à Marie : dépasser sa crainte. Elle peut la dépasser car l'Esprit Saint l'habite, lui dit l'ange…. Plus de raison d'avoir peur.
Mais une mission lui est donnée désormais… qui la dépasse totalement, qu'elle ne comprend pas et dont elle ne mesure pas les conséquences…. Il y a de quoi avoir peur… « Sois sans crainte ».
Ce message à travers la personne de Marie est pour tous les disciples de son fils, pour nous, tous ceux qui mettent en Dieu leur confiance. Marie la première à vécu cette confiance indestructible en son Dieu.

Dés son accession au siège apostolique Jean Paul II lançait ce même appel : « N'ayez pas peur » « laissez-vous saisir par le Christ ». Toute sa vie de Pape a été marquée par ce désir qu'il avait pour l’Église de la faire dépasser sa peur, pour faire grandir la confiance dans le cœur de chaque croyant ; confiance en Dieu miséricordieux, confiance en soi, confiance en l'homme, en tout homme….
C'est un trait permanent de tout son ministère papal.

« Qu'il me soit fait selon ta volonté » : La Joie de croire
La joie de faire la volonté de son Dieu, c'était la source de toute la sérénité de Marie, même sans bien comprendre. Mais son chant d'action de grâce est aussi chant de joie dans la certitude que le Seigneur de tout amour "s'est penché sur son humble servante". Sa confiance et sa joie s'enracinaient là…et produisaient des fruits.

Lorsque l'on regarde les images du ministère de Jean Paul II on ne peut pas rester insensible, ne pas être touché par ces signes multiples de sa joie : joie de la rencontre, joie de se trouver dans les divers pays du monde et joie de découvrir la richesse des cultures diverses et variées.
Sa joie en présence des jeunes lors des multiples rencontres avec eux ; pas seulement lors des JMJ mais lors des rencontres qui ont parsemé ces multiples voyages. Souvenons-nous des ces scènes de joie :
Depuis 24 heures nous avons vu de multiples exemples de ce moments de joie partagée par Jean Paul II. Image en Thaïlande où il imite Charlot en faisant tourner sa canne. Sa joie en couvrant deux petits enfants de sa chape lors de la journée de la famille à Rome. Joie lors de multiples manifestations durant les JMJ.

« Marie …gardait tout en son cœur… » : Courage
Le courage de Marie ne fait pas de doute ; la confiance de Marie en son Seigneur fait qu'elle trouve sa joie à faire et à accomplir la volonté du Père.
Au-delà de la joie, Marie dans sa confiance humaine n'a pas été épargnée : elle a connu l'épreuve :
L'épreuve de voir son fils prendre un chemin aux antipodes de ce que l'on pourrait considérer comme un chemin de bonheur...
L'épreuve de l'incompréhension : le projet de son fils, elle ne le comprenait pas.
La passion, la souffrance, la mort de son enfant victime de la haine et de la folie des hommes.
Marie garde courage, va au bout du chemin à la suite de son fils. Et cela jusqu'à sa mort sur la croix.. Marie était là…

Des images à la limite du supportable ont été transmises tout au long de ces derniers mois nous montrant Jean Paul II dans toute la fragilité de sa santé défaillante….
Des images qui montraient aussi un courage hors du commun, un sens du devoir qui parfois pourrait nous gêner. Un homme va au bout de ses forces pour accomplir jusqu'au bout sa mission.
Ce genre de courage est sans doute à l'image du courage dont il a fait preuve dans tout son ministère et dans toute sa vie. Lors que l'on regarde cette vie d'homme il est permis de penser qu'il a profondément communié à la douleur de tous ceux qui ont connu l'épreuve dans leur existence.
Il n'est pas nécessaire, me semble-t-il de souligner davantage cet aspect de sa vie : cela a déjà été fait.
Courage d'affronter les épreuves de la vie, d'aller jusqu'au bout de ses convictions, de soutenir ceux qui se battaient pour leur liberté ...

Confiance , Joie de croire, Courage de vivre
Trois aspects d'une vie donnée au service de l’Église et du monde.
Trois aspects de la vie de Jean Paul II qui pourraient faire surgir en chacun une action de grâce ce soir.

Son exemple de confiance en l'amour indéfectible de Dieu,
Sa joie communicative de croyant, pèlerin parcourant le monde à la rencontre de ses frères,
Son courage indestructible à poursuivre, malgré sa santé défaillante, sa mission à la suite du Christ.
Quel témoignage ! Une action de grâce et un appel pour chacun de nous !….

Père Oliver Moran

 
Rassemblés ce soir pour l'Eucharistie, nous sommes certes dans la peine, membres de la famille catholique, nous ressentons la douleur de ce passage, la Pâques de Jean Paul II. Des sentiments d'affection, d'admiration nous attachaient à celui qui était notre familier depuis si longtemps : son courage, sa confiance et sa joie de croire ont éclairé nos vies de croyants.
(Suite...)