La 19ème Journée Mondiale du Malade « Ouvre mes yeux », le 13 février 2011
 
 
 
 
 

Cette année, le dimanche de la Santé a eu lieu le 13 février 2011 et a eu pour thème : « Ouvre mes yeux », écho de la journée mondiale de la santé en 2010. « Chaque chrétien a été appelé à revivre, dans des contextes divers et toujours nouveaux, la parabole du bon Samaritain, qui, en passant à côté d’un homme laissé à moitié mort par les brigands au bord de la route le vit, fut pris de pitié et prit soin de lui »

Quand la personne est écrasée, désemparée, quand le malade souffre trop, quand la médecine ne peut plus guérir, le compagnonnage de frères en humanité permet de vivre jusqu’à la limite de l’existence. Mais, l’histoire du bon samaritain nous l’apprend, la source et la fécondité de ce compagnonnage dépend d’un regard. Ce regard du cœur est à la fois large et précis. Il prend en compte les réalités dans toutes leurs complexités et est attentif à chaque personne rencontrée. Il est à la fois universel et singulier.

Cette journée a voulu ouvrir notre regard à l’ensemble de ces dimensions quand la santé des personnes est concernée. Cette invitation à être, à la fois, attentifs aux grands problèmes sanitaires et sociaux de notre temps et à ce qui se passe quand un frère en souffrance croise le regard d’un autre frère en humanité. Cette bienveillance nous vient de Dieu et Jésus nous guide pour nous ouvrir à son regard.

Le Père Bruno-Marie Duffé, délégué épiscopal à la Pastorale de la Santé du diocèse de Lyon, nous a invité à prendre en compte quelques aspects sur le monde de la santé :

La santé est « un monde » dans lequel de très nombreux acteurs déploient leurs talents, leurs connaissances et leur expérience. Mais « le monde de la santé » reste souvent en un « monde cloisonné ».

Aujourd’hui la santé n’est plus une affaire de spécialistes mais une affaire qui nous concerne chacun.

Cette du monde de la santé nous sollicite dans notre foi et dans notre espérance chrétiennes.

Les Assise de la Santé de novembre 2008 ont souligné plusieurs points qui peuvent irriguer la réflexion à l’occasion de ce dimanche

  1. La santé est une recherche permanente de l’accomplissement des promesses et des talents qui sont inscrits en chacun.
  2. Si « la santé n’a pas de prix » - c’est du moins ce que nous disons souvent - « la santé a pourtant un coût.
  3. La vie partagée - au sein de la famille, de la communauté sociale, d’une équipe (de travail, de réflexion ou de quartier) - apparaît comme un ancrage majeur de la santé et du soin.
  4. L’hospitalisation à domicile.
  5. La dimension spirituelle de la santé.

Informations recueillies dans le livret d’animation du dimanche de la Santé, 13 février 2011

____________________________________________________________________

Le Dimanche de la Santé est célébré dans les paroisses et dans les hôpitaux et maisons de retraites, lieux de rencontre des acteurs du monde de la santé et ceux de la Pastorale de la Santé.

Prendre contact avec la responsable du service diocésain de la pastorale de la Santé

Prière de Sœur Claire-Yolaine Schmeltz

Seigneur,
tu nous as donné des yeux pour voir,
des oreilles pour entendre,
une bouche pour bénir,
des mains pour prendre soin
et un cœur pour s’ouvrir.

Aujourd’hui encore
Il nous est bon de nous souvenir
que tu n’es pas venu pour les biens portants
mais pour les malades

Ouvre nos yeux,
ouvre nos lèvres, nos mains, nos cœurs,
ouvre-nous tout entiers
aux splendeurs de ta Vie
qui se donne sans cesse.

Que la douceur de ton amour
guérisse nos corps et nos cœurs
et nous fasse entrer
dans l’espérance de la Gloire.