L'Incarnation
 
 
 
 
 

L'Incarnation, c'est « Dieu fait Homme ».  Dieu parmi les hommes pour les convaincre et pour les guider.

Dans la plus grande simplicité, et en toute discrétion, Dieu s'est fait homme : c'est Noël. Dans l'étable, un enfant naît …Modeste, un petit d'homme ! Pourtant les bergers devinent un fait exceptionnel.... Les mages proclament une ère nouvelle... Marie seule sait ; soupçonne-t-elle l'ampleur de l'évènement ? Joseph, sans doute, devine.

À Noël, Dieu s'est fait homme. Dieu unique et absolu, (autoritaire disent les philosophes), est en réalité Dieu-Amour : « Le Verbe s'est fait chair » (Jn 1,14). Un mystère : une seule personne en deux natures, divine ET humaine. Jésus assume les deux.

L'enfant va grandir, il va rire et pleurer, faire des bêtises ! Il connaîtra l'angoisse et la souffrance : un homme en toutes choses sauf le péché. On connaît la suite....

L'Incarnation ce n'est surtout pas le Christ à moitié homme et à moitié Dieu ! Ni même un mélange confus... Vrai Dieu, Notre Seigneur est aussi Vrai homme ! C'est notre frère : il nous connaît, il nous comprend ; avec lui nous sommes de plain-pied. À travers lui, par lui et  par sa nature humaine, nous accédons au divin, nous accédons à Dieu ! Enfin en cette période de Noël, un grand merci à Marie sans qui rien ne se serait accompli, merci pour son « oui ». Merci Marie.

Extrait du Catho 47 n° 55

Connaître le bulletin diocésain