Les 30 ans du groupe de scouts et guides de France "Charles de Foucauld" de Marmande, le 18 octobre 2009
 
 
 
 
 


Le 18 Octobre 2009, les scouts et guides de France « Charles de Foucauld » de Marmande, ont fêté leur 30 ans d'existence.

Extraits du discours prononcé à cette occasion par le chef de groupe Anne Thomas :

(...) Il y a un an, le Père Thibaud nous a suggéré d'organiser une Grande réunion pour fêter les 30ans du groupe de scouts et guides de France « Charles de Foucauld » de Marmande

L'idée a été acceptée tout de suite. Avec enthousiasme même !

(...) Le groupe Charles de Foucauld existe à Marmande depuis 1979, mais en parcourant les archives paroissiales nous avons retrouvé la présence d'un mouvement scout catholique depuis 1939.

Le mouvement est alors florissant : La première compagnie des guides fondée alors porte le nom de Notre Dame des Lumières.

Les garçons, font partie de la troupe « Lyautey » qui comporte louveteaux, scouts et routiers.

Nous avons trace et récits de différents camps. Les garçons font en particulier un camp dans les Pyrénées, malheureusement écourté par la déclaration de la guerre. Les Guides partent une année en Bretagne, une autre année au Pays Basque, mais généralement leurs camps se passent dans la région proche de Marmande.

Dans les années 50, le mouvement connaît des hauts et des bas, souvent dus, aux aléas de l'encadrement. La recherche de chefs et cheftaines est déjà la préoccupation des aumôniers et des responsables de groupe.

À cette époque les branches scoute et guide sont encore séparées ; on affirme même, dans le journal paroissial, très sérieusement que, je cite : « le scout est fait pour le dehors, la guide est faite pour le dedans ! ».

Quelle évolution saine et juste depuis !!!

En 1962 les scouts toujours nombreux font partie du groupe Guy de Larigaudie, leur camp se déroule en Savoie.

Le mouvement parait ensuite en sommeil jusqu'en Septembre 1979 date à laquelle le groupe Charles de Foucauld voit le jour.

Les photos que nous avons pu retrouver attestent de la vitalité du mouvement à ce moment là : le groupe compte alors près d'une centaine de jeunes.

Les 4 branches sont représentées : louveteaux, scouts, pionniers et compagnons.

EN 1989, ce sont 300 personnes qui se retrouvent dans la salle des fêtes de Virazeil pour fêter les 10 ans du groupe.

Les jeunes participent à plusieurs Jamborées : Paris, Hollande, Thaïlande même, et partent chaque été en camp dans le Sud Ouest, en Provence, certains se souviennent aussi d'un camp en Pologne.

Mais il n'y a pas que les camps : les projets sont nombreux. Par exemple : les pionniers apportent leur aide en 2008 lors du championnat handisport de vélo à Bordeaux, tous participent chaque année à la collecte alimentaire, à Noël les scouts ramènent à Marmande la lumière de Bethléem...

Une année, trois compas mènent à bien leur projet humanitaire à Madagascar. Un peu plus tard la branche compa participe à un projet en Côte d'Ivoire...

Les moyens de transports sont des plus variés allant de l'avion à la gabarre en passant par le train, le bus, le vélo et même les tandems !!

En 2007 le scoutisme fête son centenaire ; les medias relaient l'évènement et nous avons à Marmande comme partout, un regain d'inscriptions.

Mais se pose toujours, année après année, le problème d'encadrement de ces jeunes.

Il faut ici remercier tous les jeunes adultes qui acceptent chaque année d'entrer dans la maîtrise. Dans notre société, le bénévolat est le plus souvent associé à la notion de retraite... et bien, dans le scoutisme, nous trouvons encore des jeunes, étudiants, débutants dans leur vie professionnelle, voire chargés de famille, qui acceptent pendant la majeure partie de leurs congés de s'occuper de nos enfants.

C'est quelque chose de rare, comme cela l'était d'ailleurs dès le début ! (nul besoin ici de dire « de mon temps c'était mieux ») et cela doit être souligné.

Sans eux, sans leur enthousiasme et leur savoir faire, les enfants ne pourraient vivre l'aventure du scoutisme et bénéficier de cette singularité qu'est l'éducation de jeunes par d'autres jeunes.

Le scoutisme propose à nos enfants de s'épanouir, de développer leurs potentialités et leurs rêves, d'apprendre à vivre en société, ancrés dans la ville et aussi dans la nature qui est le lieu d'excellence de la pratique du scoutisme.

C'est une éducation complémentaire de celle reçue en famille et à l'école, sans esprit de compétition au milieu d'amis et dans la bonne humeur.

Chacun y développe ses talents : animation, cuisine (ah les chamallows grillés fleuron de la cuisine scoute !) organisation, soins d'eux-mêmes et des autres (ils sont tous experts en aoutats depuis peu !).

Les scouts et guides de France sont mouvement d'Église. Celle-ci, respectueuse du cheminement spirituel de chacun leur propose de découvrir et de vivre l'Évangile.

Nous avons toujours eu à Marmande une relation privilégiée avec nos différents aumôniers et prêtres de la paroisse notamment lors des fêtes des montées, de Noël, et lors des repas de maîtrise.

De peur d'en oublier, je ne peux les citer tous mais qu'ils sachent chacun combien nous sommes heureux de leur disponibilité, de leur écoute et que nous les en remercions !

Nous avons la chance cette année, pour la première fois d'avoir au sein de notre groupe une animatrice de vie spirituelle et chrétienne qui fait le lien entre notre paroisse et le groupe, assure le soutien de la maîtrise pour leur cheminement spirituel et leur apporte son regard de mère de famille dans les soucis qu'ils peuvent rencontrer au sein de leurs équipes.

Enfin la vie d'un groupe scout repose aussi sur des taches plus modestes : covoiturage, entretien du matériel, secrétariat, trésorerie... Ce sont les parents qui sont sollicités et qui répondent toujours présents : qu'ils en soient ici remerciés.

Cela leur permet de participer et de partager un peu le domaine privé de leurs enfants.

Même si les scouts sont adeptes de la vie en pleine nature il leur faut pour se réunir un local agréable où ils se sentent bien. Les scouts marmandais sont des itinérants : clocher de l'église Notre Dame (un peu bruyant à certaines heures) maison particulière à Virazeil, salle paroissiale , maison des jeunes à Beyssac, et enfin depuis quelques années salles prêtées par la municipalité de Marmande. Ce dernier local permet aux enfants d'être proche du centre ville et de profiter d'un immense terrain de jeu à la Filhole.

Un grand merci aux particuliers, à ceux qui au sein de notre paroisse ou de la municipalité ont su nous écouter, nous entendre, comprendre nos besoins et y répondre avec efficacité.

Merci à tous ceux qui ont permis que cette journée soit, et qui se sont investis dans ce projet de rassemblement depuis un an.

Merci surtout au Père Thibaud qui a lancé ce projet et qui nous a aidés à le mener à bien.

Merci à vous tous les « anciens » du groupe jeunes et moins jeunes qui avez accepté notre invitation et qui venez parfois de très loin.

Un merci tout particulier aux ainés qui nous ont ouvert leurs albums de photos, confié leurs souvenirs et permis de reconstituer l'histoire du scoutisme à Marmande.

(...) Vivons ensemble une très belle journée, et fixons si vous êtes d'accord notre prochain rendez-vous en 2019 pour les 40 ans du groupe Charles de Foucauld !