Le journal paroissial « L'Écho de St Géraud »
 
 
Notre journal comportait quatre pages ; aujourd'hui l'Écho de St Géraud en propose huit, conçues en toute indépendance et originalité.
 
 
 
Le but d'un journal de paroisse étant l'information au niveau de la vie de l'Église et de la communauté, ce fut d'abord la préoccupation majeure ; à savoir signaler les célébrations pour les grandes fêtes, les avis de baptême, mariage ou décès, les jours et horaires de messe. Un contenu basique donc, maintenu mais personnalisé dans la rubrique « La vie de St Géraud ».

Mais très vite il nous a semblé dommage de réduire ce journal à un calendrier. Il fallait donner à la communication, à l'échange, toute sa caisse de résonance, tout son sens et faire de ce journal un outil d'expression. C'est à cela que nous travaillons avec ardeur et enthousiasme.

Pour ma part, j'ai choisi de m'impliquer au premier chef dans ce travail de recherche et d'écriture qui me procure un immense plaisir ; j'aime faire partager mes découvertes, mes expériences, réfléchir à haute voix sans prétendre imposer un point de vue, mais avec l'idée que toute réflexion personnelle porte une part d'universalité. C'est MA mission et je dirai que j'y travaille quotidiennement puisque « à chaque coin de rue », à chaque rencontre, à chaque coup de Trafalgar, je me dis, « tiens, je pourrais en parler dans l'Écho »...

Ensuite nous écoutons les uns et les autres, car le courrier des lecteurs est un peu paresseux, mais ça viendra ! En revanche, il y a beaucoup de retours concernant les interviews. Ah ! Les interviews, nos lecteurs adorent : c'est de la proximité, du vécu, du vivant, de l'authentique. Alors, l'interview, on garde.
Et puis bien sûr, si au hasard de nos lectures, nous trouvons une méditation, une prière, un article de fond intéressant, nous repiquons, puisque c'est un droit dans la mesure où la source est citée.

Dernières rubriques régulières : l'agenda du Fumélois qui présente l'actualité culturelle - et la rubrique jeu « Ludo et Caté » grille de mots croisés, du ‘fait maison’ où le choix des mots est centré sur le lexique religieux, les figures bibliques etc...

De plus en plus nous cherchons à agrémenter le journal de photos couleur sans que le prix de revient ne soit prohibitif.

Des progrès restent à faire : nous aimerions que les différents mouvements d'Église se manifestent ponctuellement à tour de rôle pour rendre compte de leurs tours de table, et nous aimerions être interpellés plus souvent par nos lecteurs.

Actuellement l’équipe de rédaction se réunit toutes les six semaines : nous apportons nos choix que nous essayons d'équilibrer et d'ajuster à l'actualité liturgique. L'équipe technique de mise en page et d’impression ordonnance tout cela avec beaucoup de soin. Ensuite les petites mains nombreuses s'activent pour le pliage, l'étiquetage et la diffusion qui se fait par secteurs dans les boîtes aux lettres ou par la poste si c'est plus compliqué. En tout une vingtaine de personnes collabore à la rédaction, l’impression et l’expédition.
L'Écho de St Géraud : un journal ardent et dynamique qui ne demande qu'à grandir !
Geneviève Carles