Saints Pierre et Paul en Brulhois, février 2013
 
 
 
 
 

Un projet longuement mûri devient une belle réalité : l’Arche en Agenais en pèlerinage sur les pas de saint François, à Assise.

Toute la communauté rêvait de ce grand pèlerinage et nous avons réussi à organiser le déplacement de soixante personnes dont les vingt-quatre « personnes handicapées accueillies » !

Une certitude : ce pèlerinage laissera des traces, de belles et grandes traces dans l’âme et le cœur de tous ceux qui ont marché, pendant cette dernière semaine d’avril 2012, sur les pas de saint François et de sainte Claire…, des traces à suivre sur nos lieux de vie.

Nous avons vécu des moments d’une grande intensité, un partage sans réserve de nos émotions, de nos ressentis. Notre foi grandissait avec beaucoup de simplicité, portée par les visites des lieux où François vécut et prit ses grandes décisions, par les messes et les enseignements de nos deux Pères, Bernard et Jean-Jacques, par les groupes de partage, les veillées.

Notre lieu d’hébergement était superbement placé dans la vieille ville, à100 m de la basilique de saint François. Les sœurs très accueillantes qui gèrent ce couvent ont été impressionnées le fonctionnement et la qualité des relations de notre groupe!

Le programme était dense : temps de méditation en début de matinée, avant de partir découvrir la vieille ville d’Assise, très bien restaurée après le tremblement de terre de 1997 : la basilique de sainte Claire, où nous avons célébré la messe à l’autel majeur ; le couvent de saint Damien, là où François entendit « Va et répare mon église en ruine », qu’il réinterprétera plus tard par « Va et répare mon Église en ruine » ; Notre Dame des Anges, immense basilique abritantla Portioncule, la toute petite église réparée par François, là où il comprit qu’il devait vivre selon l’Évangile, où Claire embrassa sœur pauvreté, où fut proclamé le « pardon d’Assise » et, enfin, où François meurt en 1226 ; le sanctuaire abritant le sacro tugurio à Rivotorto ; la basilique de saint François où nous avons célébré la messe sur le tombeau de saint François le dernier jour, messe d’action de grâce et d’envoi en mission, « Envoyés par le Christ pour annoncer la bonne nouvelle du Royaume ».

Soirées bien remplies aussi, avec des enseignements, des moments de partage, un lavement des pieds et une interprétation du Loup de Gubbio, d’après les Fioretti, par le groupe de théâtre. Seuls sur la scène, les acteurs, tous des « personnes accueillies», ont magnifiquement maîtrisé leur jeu.

Personne n’est rentré « indemne » de cette semaine de pèlerinage ! Des chemins ont dû s’ouvrir… Les deux padres n’ont pas chômé ! Que ce soit pour assurer les liturgies ou pour écouter et partager avec les uns et les autres au cours de conversations qui, de loin, semblaient très sérieuses….

Extrait du Catho 47 n°82
En savoir plus sur cette paroisse.