Diaconia : rassemblement national à Lourdes du 9 au 11 mai 2013
 
 
 
 
 

La démarche Diaconia 2013 est un appel lancé par l’Église en France pour élargir la responsabilité du service des frères à tous les membres de l’Église. L’objectif premier est d’appeler les communautés à vivre davantage, dans la réciprocité, la fraternité et l’espérance avec les personnes en situation de fragilité, proches ou lointaines.

À l’Ascension 2013, les 9, 10 et 11 mai, un rassemblement national aura à lieu Lourdes pour mettre en commun tout ce qui a été vécu au cours des deux années précédentes.

Plusieurs milliers de personnes sont attendues pour témoigner comment les chrétiens, en ce temps de crise, s’attèlent à la transformation sociale, à partir de ce que vivent les personnes les plus fragiles.

Sur le diocèse d'Agen, 59 personnes s'apprêtent à participer à ce rassemblement. Un Catho 47 spécial reprendra l'ensemble de leurs témoignages.
Contact : Claude Beltrame
Courriel

LES OBJECTIFS DU RASSEMBLEMENT

Favoriser la rencontre de l’autre avec sa différence.
Vivre une expérience de fraternité et de partage de foi.
Mutualiser les expériences vécues dans la démarche Diaconia, et échanger.
Être force de propositions dans sa communauté comme au cœur de la société

Cet événement n’est en rien le point final de la démarche Diaconia. L’après-rassemblement se prépare déjà pour que ceux qui y participeront puissent repartir avec des outils pour diffuser les nouvelles idées et perspectives qu’ils auront découvertes.

UN RASSEMBLEMENT À PÉDAGOGIE PARTICIPATIVE

Dans la logique de la démarche Diaconia, le rassemblement se construit suivant une pédagogie participative permettant la prise de parole de tous et particulièrement les personnes en situation de fragilité.

En savoir plus sur le site national

Pour suivre le rassemblement à distance,  cliquez ici

Diaconia sur un chemin de fraternité avec le pape François

Nous vivons un temps extra-ordinaire de joie et d'espérance. Le message de notre Saint Père François nous touche profondément par sa simplicité et son humilité, par la force de ses premiers mots et gestes tournés vers l'attention à l'autre et l'appel à vivre « un chemin de fraternité, d'amour et de confiance ».

Le choix des cardinaux, d'un religieux, jésuite sud-américain, menant une vie simple, proche des pauvres est un message fort adressé à l'Eglise et au monde.

En choisissant le nom de François, le Saint Père place son pontificat sous le signe du « pauvre d'Assise » devenu à la suite du Christ « frère universel ». Celui-ci a œuvré dans une grande humilité pour la paix, la réconciliation avec toute la création mais aussi entre tous les hommes proches ou lointains, en désirant en particulier nouer des liens avec le monde musulman.

Cette élection est un signe qui rejoint et encourage la démarche Diaconia, servons la fraternité engagée par l'Eglise en France. Depuis deux ans, Diaconia invite les communautés à vivre la réciprocité avec les personnes fragilisées. Nombre de diocèses, mouvements, services d'Eglise et Instituts de vie consacrée ont ainsi impulsé une dynamique évangélique originale.

Dans notre monde secoué par la crise économique, écologique, morale, la voie que montre ainsi l'Eglise est celle de l'Evangile. A la suite du Christ, le compagnonnage avec les plus fragiles peut transformer nos cœurs, nos vies, nos communautés et nos sociétés.

L'arrivée de ce pape, qui se fait proche de tous et appelle à vivre la fraternité, nous rappelle que nous accueillons depuis deux ans, avec la démarche Diaconia, quelque chose qui nous dépasse, sur un chemin que trace le Seigneur pour l'Eglise à travers le monde.

Le 15 mars 2013
La coordination nationale Diaconia

 
Ils ont vécu le rassemblement Diaconia à Lourdes, ils témoignent.
(Suite...)