L'Église Sainte Croix de Lévignac de Guyennne
 
 
 
 
 

Sainte Croix a été une paroisse jusqu’en 1792. Comme division administrative civile, Sainte Croix dépendait de la juridiction de Lévignac. Comme division religieuse, c’était une cure de l’archiprêtré de Monségur, diocèse de Bazas. Cela signifiait qu’elle avait un curé et que tous les services religieux étaient assurés dans l’église.

Il semble, qu’après le Concordat de 1805, l’église ait repris sa fonction, mais comme annexe de Caubon. Dans un bulletin de 1913, un dessin nous la montre en bon état. C’est sans doute au cours de la guerre de 14/18 qu’elle fut définitivement fermée. Vers 1945 les derniers objets de culte et les deux cloches furent ramenées à Lévignac. L’abandon fit son œuvre, puis la toiture, la charpente et le plafond tombèrent. Les murs commencèrent à s’écrouler, les broussailles et le lierre à tout recouvrir…

En 1984, il fallait deviner la forme du clocher ; c’était un amas de broussailles au milieu des champs cultivés. Il se trouva un petit groupe de Lévignacais pour penser à un autre avenir qui respecterait ce lieu du passé et le souvenir des morts. Ils décidèrent de sauver Sainte Croix. Avec l’accord de la commune, propriétaire des lieux, l’association culturelle « Les 4 saisons » se chargea d’organiser les travaux. Le chantier fut ouvert en avril 1984 et fonctionna à raison d’un jour par semaine. Les travaux durèrent 4 ans. Ils furent en grande partie financés par une aide du Camesira et de la Sauvegarde de l’art français.

Actuellement, la mairie se charge de l’entretien du site et une messe anniversaire y est célébrée le 1er dimanche de juillet depuis 1988. Un petit mais efficace comité des fêtes s’est constitué et, ce jour là, c’est toute une animation qui se vit autour de l’église: repas, brocante, balades à cheval, jeux… Une belle journée de prière et de convivialité ! Cette année, un baptême y sera même célébré !

 
Page suivante : Doyenné du Villeneuvois