Saint-Martin du Dropt, juin 2012
 
 
 
 
 

Les « dimanches autrement » nous permettent de rompre le rythme habituel des célébrations et de créer du neuf (le pèlerinage autour de l’église, l’arbre de la vie au début de l’année) :

Suite à une session à Ste Livrade sur la valeur du dimanche pour un chrétien, suite aussi à des constats sur le terrain et une réflexion personnelle, en dialogue avec l’EAP et le père Évêque, le curé a proposé de mettre peu à peu en place une autre forme de rassemblement dominical que l’Eucharistie.

Il y a régulièrement quatre-vingt fidèles à la messe dominicale. Ne peut-on pas essayer d’évangéliser plus large, particulièrement les baptisés « dormants » : les familles jeunes, les enfants, les personnes âgées ? Cette proposition a intéressé des responsables laïcs et des relais.

Ainsi se sont mises en place quelques « Prières Dominicales » à certains dimanches, bien annoncées, avec les relais assurant une invitation de proximité. Ces célébrations dela Parolesont préparées avec soin, globalement vécues dans neuf à douze églises (sur dix-sept communes), et chaque fois il y a eu bien plus que quatre-vingt participants… et une quête augmentée.

Cette « Prière Dominicale » est bien en lien avec la messe anticipée du samedi pour les pratiquants. Des maires sont heureux de voir leur église plus fréquentée.

Ces prières aussi vont permettre certainement la naissance d’un second groupe d’éveil à la foi…

Création d'un groupe de jeunes :

Dans un groupe d’ados de la catéchèse qui passe à l’aumônerie, il y a Béatrice, qui vient d’un village au plus profond de Madagascar. Un jour, elle a osé parler de la vie difficile de son village, des conditions difficiles des camarades et de sa famille de là-bas. Le groupe s’est solidarisé autour d’elle et de sa maman, et a décidé des actions pour venir en aide.

Le groupe s’est donné un nom : « Sunny Day », ce qui veut dire « jour ensoleillé ».

Ils ont participé à Diaconia à Marmande, et font des petits spectacles de danse pour faire plaisir et aussi pour récolter des fonds (vente de gâteaux d’ici et de là-bas).

Objectif : Permettre à chaque groupe qui sort du cycle catéchisme (communions) de trouver des initiatives à sa mesure pour vivre d’abord la foi.

Extrait du Catho 47 n°76
En savoir plus sur cette paroisse.