L'église de Birac sur Trec
 
 
 
 
 

L’église Saint-Georges de Birac sur Trec date de la première moitié du XVIème siècle. Elle a été restaurée au XVIIème. La nef voutée date du XIXème siècle.

Le tabernacle provient de l’ancien prieuré des Bénédictins de Marmande. L’autel est en bois polychrome. Sur un des côtés se trouve l’autel dela Viergedont l’autel porte une sculpture représentant la mort dela Vierge. L’autre chapelle est dédiée à St Joseph. Deux tableaux ornent ces chapelles : un qui représente le sommeil de l’enfant Jésus près de sa mère, d’un auteur inconnu, et un tableau peint par Émile Aureche : saint Paul ermite. Les verrières représentent des scènes de la vie de saint Georges, ainsi que des scènes du nouveau testament.

Quelques vases d’autel, chandeliers, calices et ostensoirs sont réunis dans une vitrine. 

La cloche de l’église de Birac sur Trec fut fondée en 1581 sous le règne de François 1er. Elle eut pour marraine Madame Rose de Cazenave et pour parrain Monsieur le Baron de Bruvazac. En bronze, entre autres inscriptions, on peut y voir une représentation d’un Christ en croix et d’une Vierge à l’enfant. Usée par le temps au point de frappe, elle menaçait de se fêler. Voilà pourquoi, par un beau matin d’avril 2010, elle a pris la direction du Maine et Loire pour y être restaurée. Revenue dans son église quelques mois plus tard, c’est au cours d’une messe célébrée par le père Ioan Cochior et le père Camiade qu’elle a été bénie. Désormais elle peut à nouveau sonner pour annoncer aux Biracais les tristes et les joyeux évènements de leur commune.

Article paru dans le Catho 47 n°69.