Frespech
 
 
 
 
 

Cette magnifique église romane du début du XIIème siècle serait, d’après la tradition, l’ancienne chapelle castrale des seigneurs de Frespech dont le château, aujourd’hui ruiné, se trouve tout près.

Elle a peu changé au cours de ses neuf siècles d’existence : un étroit bas côté a simplement été ajouté au cours du XVIIIème siècle et la nef a été voutée en 1862.

Elle avait déjà retrouvé, il y a une quarantaine d’années, la curieuse et très belle couverture en pierres disposées en écailles de son abside.

Après plusieurs années de travaux, c’est aujourd’hui l’intérieur qui a retrouvé sa beauté d’antan. Cette magnifique rénovation a permis de remettre en valeur les éléments les plus remarquables de son architecture : ses chapiteaux romans.

Les deux chapiteaux des colonnettes encadrant la baie axiale décorés de motifs végétaux et d’oiseau ; mais surtout les quatre chapiteaux surmontant les quatre colonnes du transept, ornés de lions, de monstres, de feuilles et de curieuses volutes.

La cloche de cette église présente la particularité d’avoir eu pour parrain l’un des médecins anatomistes les plus éminents du XVIIème siècle : Antoine Ferrein, né à Frespech en 1693.

Signalons enfin que l’église Notre-Dame de Frespech possède un très beau plateau de quête en cuivre du XVIème siècle au centre duquel est représenté le sacrifice d’Abraham.

Souhaitons, comme notre évêque lors de la cérémonie d’inauguration, que dans cette église restaurée se rassemble le plus souvent possible la communauté chrétienne de Frespech et des alentours.

Article paru dans le Catho 47 n°70.

 
Page suivante : Circuits découverte