Retour sur l'Appel décisif, le 22 février 2015
 
 
Dimanche 22 février, en l'église Sainte-Jehanne du Passage, notre évêque, Mgr Herbreteau a appelé huit catéchumènes à recevoir les sacrements à Pâques.
 
 
 
Anthony de la paroisse Sainte-Foy d’Agen
Cathy de la paroisse Saint-Géraud des Vallées en Fumélois
Christophe de la paroisse Sainte-Catherine du Passage
Jacqueline de la paroisse Saint-Robert des Rives du Lot
Jeanine de la paroisse Saint-François d’Assise en Albret
Julie de la paroisse Sainte-Croix des Confluents
Laurent et Sabine de la paroisse La Visitation en Vallées et Coteaux
 
C’est avec beaucoup d’émotion qu’ils ont  reçu de la main de leur prêtre l’écharpe violette, signe qu’ils entrent dans le temps de purification avant de recevoir les sacrements du baptême, de la confirmation et de l’eucharistie. Puis, accompagnés de leurs parrains et marraines, ils ont signé le registre diocésain. C’est alors que l’évêque leur a signifié qu’ils sont appelés et qu’ils seront initiés par les sacrements de la foi au cours des prochaines fêtes pascales. 

Nance, de la paroisse Sainte-Croix des Confluent, baptisée enfant, recevra le sacrement de la Confirmation à la veillée pascale. Elle a vécu un chemin de type catéchuménal, aussi, elle  était présente ce dimanche au côté des appelés avec une écharpe blanche, signe de son baptême déjà reçu.
 
Ces hommes et ces femmes cheminent depuis deux ans accompagnés par des « ainés dans la foi », des chrétiens qui partagent leur recherche de Dieu et les aident à découvrir, à expérimenter ce que veut dire devenir chrétien. Ce devenir chrétien passe par les sacrements de l’initiation chrétienne, étape essentielle dans leur vie de foi.

Pendant ce temps du carême, les Appelés  vont vivre trois scrutins.
Le terme « scrutin » fait référence à l’expression biblique « Dieu qui scrute les reins et les cœurs ». Les scrutins ont un double but : faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont appelés ce qu’il y a de faible, de malade, de mauvais pour le guérir et ce qu’il y a de bien, de bon et de saint pour l’affermir. Ils sont donc fait pour purifier les cœurs et les intelligences, fortifier contre les tentations, convertir les intentions, stimuler les volontés afin que les catéchumènes s’attachent plus profondément au Christ et poursuivent leurs efforts pour aimer Dieu. Ils donnent aux futurs baptisés la force du Christ, qui est pour eux, le Chemin, la Vérité et la Vie. (Le Rituel de l’Initiation Chrétienne des Adultes n° 148)

Ces appelés sont encore fragiles et ils ont besoin de nos prières et de nos encouragements. Que chaque communauté paroissiale ait à cœur de les soutenir !

Monique Rouquié Parriel
Responsable du Service diocésain du catéchuménat