Les Assises de la Solidarité, le 30 septembre 2007
 
 
 
 
 


Appel du Père Herbreteau pour le Carême 2007

« Suis-je le gardien de mon frère ? » (Gn 4,9)

Vers les Assises de la solidarité

À l'initiative de la Concertation diocésaine de la solidarité, des Assises ont eu lieu le 30 septembre 2007, dans le diocèse d'Agen. C'était un événement pour les chrétiens des paroisses et pour tous les mouvements et services.

Nous avons besoin, en effet, de prendre du temps ensemble pour partager sur les motivations de notre générosité et de notre charité. Le souci des plus pauvres ne va pas de soi. Il y a des situations d'urgence humanitaire qui provoquent notre solidarité. Mais parfois les dons et la relation d'aide se transforment en assistance. Ou encore, devant d'immenses détresses, notre cœur se ferme par découragement, lassitude ou fatalisme. Il n'est pas rare d'entendre des gens dire : « De toute façon, des pauvres à notre porte, il y en aura toujours. À quoi ça sert de se mobiliser ? »

Les Assises ont conduit les chrétiens à découvrir un peu mieux la dimension de la charité. Le titre était choisi à dessein. Dans la Bible, Dieu demande à CaÏn : « Qu'as-tu fait de ton frère ? » Et Caïn refuse toute responsabilité : « Suis-je le gardien de mon frère ? » Ce récit de la Genèse est toujours d'actualité. La charité ne vient pas seulement d'un coup de cœur. Elle touche à notre responsabilité humaine face à la misère d'autrui. L'Église a pour mission de continuer l'œuvre de salut du Christ. Il s'agit donc pour tout baptisé, et pas seulement pour les personnes engagées directement dans le caritatif, de se mettre au service du frère démuni, exclu ou malade.

Mgr Hubert HERBRETEAU
Évêque d'Agen

Pendant le Carême, un questionnaire a été distribué dans les paroisses à toute personne voulant participer à cette initiative.

Pour connaître les différents mouvements de solidarité et leurs actions, découvrez la rubrique Vivre Solidaires

Pour connaître le programme de la journée

Pour connaître les réponses au questionnaire