Lettres de mission des nouveaux diacres
 
 
 
 
 

A Monsieur Hubert PARMENTELOT

Hubert,

Après de nombreuses années passées auprès de jeunes handicapés ou en difficulté comme éducateur, vous êtes maintenant à la retraite, à Layrac.

Vous devenez diacre au moment où survient un changement de vie important. La fin de la vie professionnelle modifie en effet votre réseau de relation, vos rythmes de vie, votre implication dans la vie sociale.

Par ailleurs, vous appréciez d’avoir plus du temps pour votre vie spirituelle, familiale, ecclésiale.

Avec la grâce de l’ordination, vous allez découvrir combien le Christ est au cœur de vos nouvelles activités. Ils vous appelle à devenir, comme lui, serviteur, proche des gens.

Vous êtes particulièrement attentif aux personnes qui découvrent le Christ et l’Église, avec la spontanéité et l’enthousiasme, mais aussi avec les hésitations et les doutes des débutants dans la foi. Le diaconat vous permettra de signifier la bonté et la patience de Dieu.

Je vous confie la mission d’accompagner ceux qui se préparent au baptême. Pour cela vous ferez partie du Service du Catéchuménat et vous prendrez les moyens de votre formation.

Vous exercerez les fonctions liturgiques du diacre, en collaboration avec le curé de votre paroisse. Vous célébrerez baptêmes, mariages et sépultures, et plus particulièrement quand on vous le demandera au titre de l’amitié et de la proximité. Vous aurez aussi le souci de l’éveil à la foi, en particulier en développant vos talents d’animateur et votre goût pour le conte biblique. Vous accompagnerez, en lien avec le Conseil pastoral de votre paroisse, la génération des 25-40 ans.

L’Église vous confie la mission de prier en son nom l’Office du matin et celui du soir. Votre épouse pourra s’y associer. Soyez fidèle à cette part privilégiée de votre ministère. L’ordination vous fait entrer dans la famille des diacres : vous y tiendrez une place active et continuerez votre formation.

Votre mission, je vous la confie aujourd’hui. Elle sera à revoir au fur et à mesure que les besoins du diocèse évolueront. Chaque année vous ferez le point de votre ministère avec moi-même ou le vicaire général ou, s’il y a lieu, avec le responsable diocésain de votre charge particulière.

Que le Christ vous modèle à son image de Serviteur ! Que son Esprit vous donne joie, capacité d’écoute et audace. Que votre ministère de diacre renforce les liens d’Alliance avec votre épouse et soit source de bénédiction pour votre famille ! Que Marie, l’humble servante de Dieu vous aide à vivre votre mission dans la confiance et la disponibilité !

A Monsieur Georges MORIN

Georges,

Depuis longtemps déjà vous avez assumé de multiples responsabilités au service de la cité humaine et de l’Église. Vous avez rencontré des enthousiasmes et les difficultés liés à tous ces engagements.

Avec la grâce de l’ordination vous découvrirez toujours plus la manière d’exercer le service, dans le dialogue et le partage, à l’exemple de Jésus, le Maître et le Seigneur qui s’est fait Serviteur.

L’ensemble de votre ministère bénéficiera de l’expérience que vous avez acquise et des relations que vous avez nouées dans vos diverses fonctions.

Vous êtres particulièrement attentif aux personnes en prison, aux personnes malades et en difficulté.

Vous continuerez de l’être, quelle que soit la forme que ce service pourra revêtir et les structures dans lesquelles il s’exercera.

Le diaconat vous permettra de signifier auprès des déshérités la tendresse et la proximité du Christ.

Je vous demande de vous investir dans l’aumônerie régionale et l’aumônerie diocésaine des prisons. Pour cette partie de votre ministère, vous ferez partie d’une équipe et vous prendrez les moyens de votre formation.

Vous exercerez les fonctions liturgiques du diacre, en collaboration avec le curé de votre paroisse. Vous célébrerez baptêmes, mariages et sépultures, et plus particulièrement quand on vous le demandera au titre de l’amitié et de la proximité. Vous pourrez également accompagner les jeunes qui se préparent à la Confirmation.

L’Église vous confie la mission de prier en son nom l’Office du matin et celui du soir. Votre épouse pourra s’y associer. Soyez fidèle à cette part privilégiée de votre ministère.

L’ordination vous fait entrer dans la famille des diacres : vous y tiendrez une place active et continuerez votre formation.

Votre mission, je vous la confie aujourd’hui. Elle sera à revoir au fur et à mesure que les besoins du diocèse évolueront. Chaque année vous ferez le point de votre ministère avec moi-même ou le vicaire général ou, s’il y a lieu, avec le responsable diocésain de votre charge particulière.

Que le Christ vous modèle à son image de Serviteur ! Que son Esprit vous donne force, sagesse et audace ! Que votre ministère de diacre renforce les liens d’Alliance avec votre épouse et soit source de bénédiction pour votre famille ! Que Marie, l’humble servante et notre Mère, mette sur vos lèvres son cantique d’action de grâces !