A l'aube du troisième millénaire, homélie de Mgr Jean-Charles DESCUBES
 
 
 
 
 

Lors de l'entrée dans l'année 2001, et dans le XXIème siècle, Mgr Jean-Charles DESCUBES, évêque d'Agen, avait souhaité présenter au nom des catholiques du diocèse des voeux particuliers à l'ensemble des habitants du Lot et Garonne :

  • Etre présents auprès des faibles et des exclus, et faire reculer la pauvreté et les inégalités sociales,
  • Redire notre attachement au respect de la vie, aux valeurs de la famille, et à la dignité humaine,
  • Réaffirmer notre foi en Jésus le Christ, pour servir la cause de l'Homme dans le respect de la diversité des croyances...

« Confiants et pleins d’espérance, nous entrons dans le 3ème millénaire chrétien. Nous croyons que l’amour attire l’amour, qu’il ouvre la voie du bonheur et donne sens à la vie.

Nous pensons que chacun a sa place et un rôle à jouer dans nos sociétés, que toutes les générations ont leur importance et doivent instaurer un dialogue. Nous voulons être présents auprès des faibles et des exclus avec qui nous nous estimons solidaires. Ainsi reculeront la pauvreté et les inégalités sociales, s’établiront la paix et le justice entre les hommes.

Nous disons notre respect absolu de la vie, de ses commencements à sa fin naturelle.

Nous croyons qu’elle ne peut s’accomplir en plénitude que dans un milieu où la nature et la beauté sont sauvegardées

Nous disons aussi que c’est par la famille que les valeurs s’ancrent à jamais dans le cœur de chacun.

Nous estimons que la dignité de la personne humaine réside dans l’inviolabilité de sa conscience et l’exercice de sa liberté.

Nous croyons en Jésus-Christ. Nous reconnaissons en lui le Fils de Dieu qui aime tendrement chaque homme. Son évangile est pour nous une parole de vie.
Fermes dans nos convictions, mais conscients de la diversité des croyances et des traditions culturelles, nous pensons que les religions ne doivent pas être prétexte à affrontement, et que, face aux problèmes urgents de notre société, elles doivent se sentir appelées à de nouveaux efforts de coopération. La force du pardon est seule capable de briser le cercle infernal de nos rancoeurs et de la violence.

Héritiers de deux mille ans d’histoire qui marquent profondément notre civilisation occidentale, malgré nos limites et nos faiblesses, avec tous les hommes de bonne volonté, nous voulons servir la cause de l’homme.

Mgr Jean-Charles DESCUBES,
Evêque d’Agen
le 6 janvier 2001
au nom des Catholiques de Lot-et-Garonne.