Année jubilaire Sainte Foy
 
 
 
 
 

Martyribus aginnensibus quorum numerun et nomina novit solus Deus.
Aux martyrs d’Agen dont seul Dieu connaît le nombre et les noms.

Dans la petite église du Martrou à Agen, cette inscription accueille les pèlerins.

On peut penser que des enfants de fonctionnaires romains en poste à Agen, séduits par l’Evangile que saint Pierre avait annoncé à Rome, et convertis au Christ, se sont faits les témoins de la foi chrétienne auprès de jeunes agenais.

Avec l’enthousiasme de leur âge ils ont sans doute perturbé les cultes païens provoquant une émeute populaire.

Parmi ces martyrs, le 6 octobre 303, sainte Foy.

Pour célébrer le 1 700ème anniversaire de cet événement qui illustre les origines de l’Eglise en Agenais, évêque d’Agen où vécut et mourut sainte Foy, et évêque de Rodez, diocèse qui conserve ses reliques dans la prestigieuse église abbatiale de Conques, nous vous invitons à vivre une Année Sainte.

Ce jubilé s’ouvrira simultanément les 11 et 12 octobre 2003 à Agen où Mgr Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux et président de la Conférence des Evêques de France présidera la Fête des Saints Fondateurs de l’Eglise d’Agen, et à Conques pour la Solennité de la fête de sainte Foy.

Elle se clôturera les 2 et 3 octobre 2004 à Conques et les 9 et 10 octobre à Agen.

Des célébrations, des rencontres interdiocésaines, des manifestations culturelles marqueront ce jubilé.

Nous serons heureux d’accueillir tant à Agen qu’à Conques les pèlerinages qui viendront des villes et des paroisses qui, dans l’ancien comme dans le nouveau monde, se sont mises sous la protection de sainte Foy, santa Fé ; sans oublier les pèlerins qui chaque année empruntent le Chemin de Saint Jacques de Compostelle.

En prélude, du 12 au 20 juillet prochain, de jeunes agenais et aveyronnais iront en pèlerinage à pied d’Agen à Conques. Pourront se joindre les jeunes des diocèses traversés et les adultes qui accepteront de marcher et de vivre à leur rythme. La foi donne jeunesse, ardeur et dynamisme.

Rappeler le martyre de sainte Foy et de ses compagnons, revenir aux sources historiques de l’annonce de l’Evangile en Agenais, n’est pas opérer un retour en arrière mais s’inscrire dans l’élan des commencements.

Ouvrons-nous à la grâce de cette année pour nous réjouir de la foi que Dieu nous donne et qui nous fait chrétiens, témoins de l’actualité et de la pertinence de l’Evangile du Christ.

Que sainte Foy nous protège et intercède avec nous.

Le 14 avril 2003

Mgr Jean-Charles Descubes
Evêque d’Agen
Mgr Bellino Ghirard
Evêque de Rodez et Vabres