Thème de la journée mondiale de la communication 2014, le 30 septembre 2013
 
 
« La communication au service d'une authentique culture de la rencontre »
 
 
 

« La communication au service d'une authentique culture de la rencontre »

L'être humain s'exprime surtout à travers la capacité de communiquer. Par la communication nous pouvons, en effet, rencontrer d'autres personnes, nous nous exprimons nous-mêmes, nos pensées, ce en quoi nous croyons, comment nous voulons vivre et, peut-être plus important encore, nous apprenons à connaître les personnes avec lesquels nous sommes appelés à vivre. Cette communication demande l'honnêteté, le respect mutuel et l'engagement à apprendre les uns des autres ; Cela exige la capacité de savoir dialoguer respectueusement avec les vérités des autres. Souvent, en fait, ce qui initialement pourrait sembler « différent» révèle la richesse de notre humanité et à travers la découverte de l'autre nous découvrons également la vérité de notre être.

Notre époque voit se développer une nouvelle culture qui, à la faveur de la technologie et de la communication, se trouve en un sens « amplifiée » et « continue ». Nous sommes donc appelés à « faire découvrir, encore par les moyens de communication sociale, mais aussi par la rencontre personnelle, la beauté de tout ce qui est à la base de notre marche et de notre vie, la beauté de la foi, la beauté de la rencontre avec le Christ.. » (Discours du pape François aux participants à l'Assemblée Plénière du Conseil Pontifical pour les Communications Sociales, 21 septembre 2013).

Dans ce contexte, chacun de nous devrait accepter le défi d'être authentique, en témoignant des valeurs auxquelles il croit, son identité chrétienne, son vécu culturel, exprimé dans un nouveau langage afin de pouvoir partager.

Notre capacité à communiquer, reflet de notre participation à l'amour trinitaire unifiant, créatif, communicatif est un don qui nous permet de croître à travers les relations personnelles qui constituent une bénédiction dans notre vie, et de trouver dans le dialogue une réponse aux divisions qui créent des tensions au sein des communautés et entre les Nations.

L'ère de la mondialisation exige que la communication puisse arriver dans les angles les plus reculés du monde réel, mais aussi « dans les milieux créés par les nouvelles technologies, dans les réseaux sociaux, pour faire émerger une présence, une présence qui écoute, dialogue, encourage » (Discours du pape François aux participants à l'Assemblée Plénière du Conseil Pontifical pour les Communications Sociales, 21 septembre 2013), pour que personne ne soit exclu.

Le message pour la Journée Mondiale des Communications Sociales 2014 veut explorer le potentiel de la communication dans un monde, toujours connecté et en ligne, pour s'assurer que les gens soient toujours plus proches afin de bâtir un monde plus juste.

La Journée Mondiale des Communications Sociales, unique célébration mondiale instaurée par le Concile Vatican II (Inter mirifica, 1963), est célébrée dans plusieurs pays, sur la recommandation des Évêques du monde entier, le dimanche avant la Pentecôte (en 2014, le 1er juin).

Le message du Saint-Père pour la Journée Mondiale des Communications Sociales est publié traditionnellement le jour de la fête de saint François de Sales, Patron des journalistes (24 janvier).