Vivre les scrutins, témoignage d'une accompagnatrice, mars 2013
 
 
 
 
 

Nous venons de vivre les trois scrutins de Benjamin durant ces trois derniers dimanches de Carême à la basique de Bon Encontre ; il sera baptisé, confirmé et recevra sa première communion à la veillée pascale.

Pour ma part, cet accompagnement est une première expérience. Mon Dieu, quel bonheur ces célébrations !

Le scrutin a lieu après l’homélie. Benjamin, appelé par le prêtre, s’est agenouillé devant l’assemblée qui était invitée à prier pour la persévérance de sa conversion, pour qu’il découvre le sens du péché et la vraie liberté des enfants de Dieu. Puis le Père John a imposé les mains sur Benjamin avec des paroles fortes : «… par la force de l’Esprit saint, convertit son cœur, de sorte qu’avec une foi sincère agissant par la charité, il ait la connaissance de ton Père … »

Juste après avoir vécu le scrutin, le prêtre renvoie le catéchumène et son groupe d’accompagnement pour continuer à se nourrir de l’Évangile.

Ce moment de partage sur l’Évangile que nous venons d’entendre et qui a été commentée par le prêtre est très intense : découvrir que cette Parole est vivante, qu’elle peut nourrir notre vie. Une Parole qui nous parle, qui nous réchauffe, qui nous aide à continuer notre vie : découvrir que nous ne sommes pas seuls !    

C’est aussi le moment de partager avec Benjamin sur ce qu’il vient de vivre : « Lorsque le Père John était à mes côtés, qu’il m’a imposé les mains, j’étais bouleversé, pleinement heureux. C’était très fort ».                                

Non seulement, Benjamin était tout bouleversé mais des membres de l’assemblée, à la sortie de la messe, sont venus le féliciter et l’encourager dans sa démarche et lui dire merci pour son témoignage. L’une des fidèles encore toute émue lui a dit : « Il y avait longtemps que je n’avais pas vécu un moment aussi fort en Église. Je crois que cette célébration a réveillé mon propre baptême et j’en suis toute retournée. » Une autre personne lui confiait : « Tous les jours, depuis votre entrée en Église, je prie pour vous et pour ceux qui vous entourent. »

Vivre ces scrutins est important pour le catéchumène qui découvre un peu plus chaque dimanche quelle relation privilégiée il a avec Dieu. Mais c’est aussi une vraie richesse pour la communauté paroissiale qui les vit. L’appel à la conversion qui est lancé au catéchumène raisonne aussi en chacun de nous. C’est en vivant ces rites dans l’assemblée en prière que le catéchumène prend sa place dans l’assemblée. Par ces temps de prière nous approfondissons notre responsabilité de communion fraternelle et nous nous découvrons Église, Corps du Christ.