Conférence sur Frédéric Ozanam, le 21 mai 2013
 
 
 
 
 

Pour le deux centième anniversaire de la naissance de Frédéric OZANAM, Monsieur Robert PÉREZ fera une conférence à la chapelle du Martrou à Agen le 21 mai 2013 à 20 h 30.

Frédéric OZANAM, humble serviteur de Dieu

Frédéric fut un jeune homme toute sa vie, né en 1813 il mourut en 1853, à quarante ans. Etudiant précoce et brillant, docteur en droit, docteur ès-lettres, agrégé de lettres, professeur àla Sorbonne, il laissera, quoique peu aidé par un physique peu avantageux et une santé très précaire, l’image d’un enseignant absolument hors du commun. Il laissera aussi le souvenir d’un chrétien qui n’hésitait pas un instant à défendre sa foi, au sein d’une société voltairienne, et où qu’il fût, notamment àla Sorbonne, université laïque pure et dure et pour tout dire athée, maçonne et antichrétienne.

Frédéric savait qu’une foi sans les œuvres n’est rien (cf. JC 2,18) aussi n’eut-il de cesse que de venir en aide aux pauvres qui étaient légion en cette France du XIXème siècle. C’est ainsi qu’il fut à l’origine dela Société de Saint-Vincent-de-Paul. Mais il voulait aller au-delà non seulement assister les démunis mais encore que la loi les sorte de leur misère : Il fut le premier en France à militer pour une politique sociale. Le Bx. Jean-Paul II dira, lors de sa béatification, qu’il était un précurseur de la doctrine sociale de l’Église.

Ce fut également Frédéric qui fut à l’origine des Conférences de Carême de Notre Dame de Paris.

Entrons dans la vie de cet homme dont Léon XIII, s’adressant au Cardinal Lavigerie dira : « Cette âme, comme on en trouve dans votre pays, une de ces belles âmes françaises qui réunissent tous les élans généreux et purs, tous les nobles sentiments, toutes les vertus ».

Connaître la Société Saint-Vincent de Paul

Chapelle du Martrou : 14, rue des Martyrs à Agen
Renseignement au 05 53 66 37 27