Visite pastorale de la paroisse Saint-Benoît en Pays de Serres, du 19 au 25 novembre 2012
 
 
 
 
 

Pendant une semaine, en quarante-cinq rendez-vous, l’évêque d’Agen se met à l’écoute d’une paroisse rurale.

Et au moment de la quitter, il se dit « regonflé » !

Écouter, comprendre
Du 19 au 25 novembre, Mgr Herbreteau rencontre jour après jour, des centaines de personnes des trois cantons de Beauville, Laroque et Puymirol. Il est accueilli par des professionnels de tous secteurs : commerce, agriculture et élevage, restauration et hôtellerie, culture (cinéma, peinture, sculpture, théâtre et musique), services de secours, soins et aide à domicile. À Puymirol, il passe un après-midi avec les résidents de la maison de retraite et se rend au domicile de plusieurs personnes âgées. Il visite vingt-deux églises où il dialogue à la fois avec paroissiens et élus locaux. Chez les bénédictins de St Pierre de Clairac, il partage un repas… sans échanger un mot comme le veut la « règle » ! Il rencontre soixante enfants du caté ainsi que vingt-quatre ados, anciens et futurs confirmés. Il s’adresse aux équipes paroissiales et participe à une soirée conviviale où les quatre-vingt-cinq bénévoles de la paroisse sont invités en famille à un repas festif. Au dernier jour, il célèbre la messe dominicale. L’église de Sauvagnas est remplie. Beaucoup de jeunes sont présents.

Deux points forts…
Mgr Herbreteau a rencontré les soixante enfants inscrits au caté, puis quelques vingt-quatre confirmands et anciens confirmés.

Pour être au complet, il aurait fallu ajouter les petits de « l’éveil à la foi » qui vont seulement faire leur rentrée. On peut dire que, malgré une certaine érosion constatée au cours des dernières années, les effectifs de la catéchèse parviennent à se maintenir. C’est le fruit de l’implication du curé et de la motivation des catéchistes. Sans doute aussi, faut-il y voir le travail des équipes et des prêtres précédents : ils ont catéchisé les parents, ceux qui inscrivent aujourd’hui leurs enfants. Cela dit, rien n’est gagné pour la suite.
Agréablement surpris par le nombre important de jeunes qu’il a rencontrés, l’évêque a, par ailleurs, souligné l’importance des actions de solidarité paroissiales (voir article ci-contre).

Et trois orientations
À l’issue de sa visite pastorale, Mgr Herbreteau a proposé trois orientations pour la paroisse : instaurer des temps de prière dans les églises, développer la présence de mouvements et organiser le Service évangélique des malades. Dans la foulée, le Père Antoine Tran annonçait que ce dernier serait en place avant la fin de l’année.

Ce que nous retiendrons…
Pendant une semaine, des centaines de paroissiens ont accueilli leur évêque. Ils ont souvent saisi cette occasion pour multiplier les témoignages de profond attachement à la personne du Père Antoine.
Nous retiendrons aussi que la visite pastorale a permis à Mgr Herbreteau de connaître notre paroisse en profondeur : on l’a vu souriant, curieux de tout et attentif à ses interlocuteurs. Invité dans les familles pour les repas, il a logé au presbytère où chaque matin, il a prié avec son hôte.
Merci à lui de nous avoir consacré du temps et de nous avoir, nous aussi, « regonflés » !

Extrait du Catho 47 n°79
En savoir plus sur cette paroisse