Le CCFD Terre-solidaire fête ses 50 ans, le 19 mars 2011
 
 
 
 
 


À Bordeaux, le 19 mars, grand rassemblement pour fêter l'anniversaire du CCFD Terre solidaire, créé il y a 50 ans à la demande des évêques !

Bien préparée, cette journée fut une réussite.
Environ 3 000 personnes ont « gravité » pour un temps plus ou moins long, dans le périmètre des festivités. Dans le village associatif, au pied de la tour Pey Berland, outre le barnum réservé au CCFD Terre solidaire et à « l'administratif », vingt marabouts abritaient les mouvements ou organisations partenaires du CCFD : beaucoup de documentation, des explications, des expositions et pour les enfants, des animations et des jeux... À l'Athénée municipal tout proche, les aînés pouvaient assister à des tables rondes ou des conférences.

À 11 h, dans la cathédrale Saint-André, le cardinal Jean-Pierre Ricard a concélébré la messe avec plusieurs évêques et prêtres proches du mouvement. Avant la bénédiction et l'envoi, Mgr Housset a confirmé le bien-fondé de la mission du CCFD et de l'action des participants. Alors, vint le moment du repas : le temps clément a permis à beaucoup de pique-niquer sur les bancs alentours…

L'après midi, reprise des activités et vers 16 h mise en place du flash mob qui a terminé la célébration de cet anniversaire avec un éclat tout particulier : de nombreuses personnes se sont positionnées de façon à écrire sur le parvis un gigantesque « STOP » avec une précision - stop aux paradis fiscaux... Du haut des tours du portail, cela a donné lieu à des photos surprenantes. Il est à souhaiter qu'elles interpellent les gouvernements des pays « riches », à propos du scandale des « Paradis fiscaux », en ce qui concerne les particuliers, mais encore davantage à propos des multinationales. Par des pratiques frauduleuses ou à la limite de la légalité, des entreprises privent les pays pauvres des ressources qui leur seraient bien nécessaires et auxquelles ils ont droit !

Deux cars venaient d'Agen ; si on compte les autonomes, ce sont sans doute près de cent cinquante « ressortissants » du diocèse d'Agen - peut-être plus - qui ont célébré cet anniversaire en se rendant à Bordeaux, pour participer à « la fête », et il ne faut pas oublier ceux qui ont participé à l'installation !