Pièce de théâtre "Paul et Néron", le 17 avril 2011 à Nérac
 
 
 
 
 


Cette pièce de théâtre imagine ce qu'aurait pu être le dialogue entre l'apôtre, prisonnier à Rome et le jeune empereur: une belle façon de réfléchir sur une question d'actualité : la liberté, le pouvoir et la foi...

Nous sommes dans les années 60 de l’ère chrétienne. L’Apôtre Paul est en prison, à Rome. Il écrit à son disciple Timothée. Son procès est en cours et l’Empereur Néron y assiste. Entre deux comparutions au tribunal, Néron vient voir ce curieux détenu dans sa cellule. Il est intrigué par cet homme en apparence fragile, enchaîné et pourtant si sûr de lui. Entre les deux hommes va s’instaurer un dialogue mouvementé qui résonne avec notre monde moderne, notamment par rapport au conflit toujours très actuel entre la foi et le pouvoir. Dans cette confrontation entre deux visions de la vie, du monde et de l’histoire on peut se demander qui, de l’Empereur ou de l’Apôtre, est finalement le plus enchaîné des deux...