Année de la Parole de Dieu, 2010-2011
 
 
 
 
 


L'année pastorale 2010-2011 dans le diocèse d'Agen consiste à mettre davantage la Parole de Dieu au cœur de nos vies, conformément aux orientations promulguées en 2009.

La foi chrétienne est entièrement centrée sur Jésus, Parole de Dieu. Jésus, le Fils de Dieu est entré dans notre humanité pour que l'humanité partage sa vie. C'est ce que dit la bible, l'Écriture ; tout prend sa source d'une parole d'amour de Dieu ou du souffle créateur de Dieu : "Dieu invisible s'adresse aux hommes en son immense amour ainsi qu'à des amis ; il s'entretient avec eux pour les inviter et les admettre à partager sa propre vie" (concile Vatican II, Dei verbum, n°2). Depuis les origines, cette parole qui transmet la vie, l'amour, c'est Jésus le Christ.

Chaque paroisse a été invitée à écrire un projet pastoral pour l'année 2010-2011 autour de cette orientation, et les différents services et mouvements du diocèse multiplient les initiatives.

Après avoir promulgué ses quatre orientations pastorales, notre évêque a appelé une commission pour soutenir et encourager leur mise en œuvre.
Elle se compose de : Philippe D'Halluin (curé, membre du conseil presbytéral), Jean-Pierre Ménéghin (délégué pastoral), Monique Rouquié-Parriel (équipe diocésaine de catéchèse et conseil pastoral diocésain), Cécile Roussel (Action Catholique en milieu Indépendant, représentante de l'apostolat des laïcs), Christiane Di Pasquale (conseil économique diocésain), Catherine Marestaing (Secours Catholique, représentante du conseil diocésain de la solidarité) et Laurent Camiade (vicaire général). Cette commission a « laissé traîner ses oreilles à droite et à gauche » et a pu collecter déjà un bon nombre d'échos, positifs ou négatifs, de la mise en œuvre des orientations. Nous en proposons ici une large palette, dans le but d'encourager tout le monde en laissant voir à la fois l'audace de certains projets et aussi la multitude de petites choses —à la portée de tous, même ceux qui pourraient craindre d'être loin de la démarche— qui, malgré tout, favorisent le goût et la connaissance de la Parole de Dieu.

Dans nos paroisses

- D’abord, en bien des lieux, de nouveaux groupes bibliques se sont lancés, d’autres, déjà en route, ont connu un regain de vitalité, un encouragement... Il existe plusieurs types de groupes, certains sont animés par des prêtres du diocèse ou venant exprès pour cela (dominicains), ou par telle personne ressource formée en exégèse biblique, d’autres sont animés en lien avec la proposition du service diocésain de formation d’une lecture intégrale d'un texte, avec les livrets-guides du service biblique catholique : « Évangile et Vie » (Une rencontre par mois sur certaines paroisses, pour pratiquer, avec d’autres, une lecture d’un des livres composant la bible, à l’aide d’un animateur laïc accompagné par l’équipe diocésaine grâce à une rencontre par trimestre).

- D’autres encore ont prévu des rencontres de carême autour de la lecture de la Parole de Dieu, avec un travail sur la nouvelle exhortation apostolique de Benoît XVI (Verbum domini) reprenant les travaux du synode sur la Parole de Dieu.

- Un rassemblement paroissial (messe unique) sur le thème de la Parole de Dieu, avec la participation de la librairie La Sainte Famille pour une présentation des différentes traductions de la Bible.

- Au cours du temps de Noël une paroisse a organisé une ronde des crèches qui attire beaucoup de public, même non pratiquant, au cours de laquelle, à chaque église, la Parole de Dieu était lue et spécialement mise en valeur.

- Une autre paroisse a décidé de proposer les derniers dimanches de chaque mois, dans le plus d’églises possible où l’eucharistie n’est pas célébrée, une célébration de la Parole de Dieu (pour l’hiver cette proposition a dû se limiter aux églises chauffées!). D’autres envisagent de reprendre cette idée...

- Une paroisse où l’habitude était de faire les lectures dans une revue mensuelle de liturgie en format de poche a décidé peu à peu de s’équiper de lectionnaires dignes et beaux.

- Dans une autre paroisse, la fête annuelle a été organisée de façon à offrir aux participants un temps d’ateliers d’étude de la Parole de Dieu.

- Une autre a organisé une lecture continue de l’Évangile de Saint-Matthieu, un samedi après-midi. 28 lecteurs se sont relayés, chacun lisant de façon ininterrompue un des 28 chapitres. Un bon nombre d’auditeurs ont bénéficié, ne serait-ce que quelques minutes de cette lecture. De plus, cela a été un signe fort localement, les journaux en ayant fait écho et tout la journée et un panneau en forme de grand livre ouvert disposé sur le parvis de l’église signalant l’événement à tous les passants (jour de marché).

- Création d’un ambon à double face, une pour poser et lire les textes publiquement, l’autre pour déposer une bible ouverte afin que tous les visiteurs de l’église puissent la lire...

- Dans une église où les bibles laissées à disposition sont systématiquement volées, il a été décidé de placer chaque semaine sur un beau pupitre les textes du dimanche, bien présentés et bien lisibles, sur feuille volante (et non volée!).

- Une paroisse organise chaque année une soirée châtaigne animée par un conte biblique mis en scène avec la participation d’un grand nombre de paroissiens qui préparent ce spectacle amateur pendant plusieurs mois, sous la direction d’une personne compétente qui a préparé le scénario et assure la mise en scène.

- Une paroisse a proposé la transmission d’une bible de famille en famille ou groupes d'amis, chaque dimanche, avec pour mission de lire et méditer pendant la semaine un passage précis chaque jour de l’Évangile et de réfléchir sur un questionnaire adapté pour chaque chapitre...

Mise en place d’une formation pour les lecteurs de la Parole de Dieu : ne pas simplement lire, mais proclamer et intérioriser, pour en vivre et la transmettre...

En catéchèse

- Un spectacle biblique est organisé le 6 mai par le service diocésain de catéchèse.

- Remise des Nouveaux Testaments à toutes les familles lors d'une messe paroissiale.

- Une Bible est déposée sur la table dans la salle d'accueil de tous les enfants du primaire.

- Procession derrière l'évangéliaire lors des temps de prière en fin de matinée à l'église. Découverte des 4 évangélistes - réalisation de panneaux à l'effigie des saints.

- Utilisation d'une vraie Bible pour les différentes lectures au cours des séances de KT

- Mise en valeur de la Bible dans le coin prière et temps de prière.

- En fin CE2, remise solennelle de la Bible à chaque enfant lors d'une messe de famille.

- Séances dédiées à la découverte de la Bible.

- Rencontre avec les parents autour des récits de la Création.

- Formation comment lire la Bible.

- Dimanche Autrement sur la Parole de Dieu avec messe d'enfants.

- Aux messes dominicales : Bougies déposées près du lectionnaire avant et après les lectures - Inclinaison devant le lectionnaire posé au milieu de la nef - Présence des enfants avec des lumignons autour de l'ambon pendant la lecture de l'évangile - Procession des enfants derrière l'évangéliaire porté par le diacre avec des lumignons ou des réalisations d'enfants - Explication de la Parole de Dieu adaptée aux petits pendant que les adultes vivent la liturgie de la Parole - Dépôt solennel du lectionnaire dans la crèche à l'occasion de Noël.

- Lots pour les kermesses des Nouveaux Testaments en BD ou la Bible en manga.

- Pour les étapes de baptême, don de la Bible en version illustrée.

- Jeux de cartes sur la Parole de Dieu et autres activités ludiques...

Dans l'enseignement catholique

Il a été demandé que la Bible soit mise en valeur - Que les réunions commencent par la lecture de la Parole - Que la catéchèse soit centrée sur la Parole de Dieu - À Noël tous les établissements ont vécu une célébration autour de la Parole.

Dans les mouvements et services

- Lors des journées diocésaines de formation, le choix a été fait de proclamer solennellement la parole de Dieu (souvent par un prêtre ou diacre en aube et étole, ayant apporté l’évangéliaire en procession, s’adressant aux participants depuis un pupitre...).

- Des équipes d’Action Catholique ont décidé de commencer leur réunion en lisant la Parole de Dieu, plutôt que de la lire à la fin comme avant : elles constatent qu’ainsi, celle-ci n’est plus juste un texte lu rapidement avant de se quitter, mais un véritable éclairage pour tout le partage qui suivra sur leur vie et les soucis du monde...

- Une rencontre de tous les mouvements de l’Apostolat des laïcs est prévue le 5 novembre, autour du thème du rapport entre la vie et la Parole de Dieu.

Surmonter les difficultés

L’abondance des idées et des initiatives n’empêche pas aussi des difficultés. Dans certains groupes de catéchèse, par exemple, l’impression qui demeure est de n’avoir pas mis en œuvre les projets décidés “nous piétinons un peu” disent les uns, “je crois que nous n'avons pas fait plus que d'habitude” dit une autre désolée. “Nous avons déjà du mal à faire tout ce qui est prévu dans le parcours” dit un autre, presque défaitiste. En fait, les parcours eux-mêmes comportent déjà beaucoup de travail sur la Parole de Dieu. L’effort demandé ne consiste pas forcément à faire des choses en plus, mais à soigner particulièrement notre façon de nous mettre à l’écoute de la Parole que Jésus nous adresse de la part de son Père.

Dans certaines paroisses, des délégués pastoraux constatent qu’il est difficile de travailler en EAP, que le prêtre ne parvient pas à aider chacun à trouver sa place ou que certains chrétiens n’acceptent pas de s’en remettre à des laïcs en responsabilité... dans de pareilles conditions, le projet pastoral n’a pas pu être vraiment défini ou mis en œuvre... L’exemple de ce qui se fait ailleurs peut être un stimulant pour ceux qui peinent davantage, sachant que rien n’est jamais parfait, et que confiants dans le Saint Esprit, comme dit saint Paul ("Certes, je ne suis pas encore arrivé, je ne suis pas encore au bout, mais je poursuis ma course pour saisir tout cela, comme j'ai moi-même été saisi par le Christ Jésus. Frères, je ne pense pas avoir atteint la perfection. Une seule chose compte : oubliant ce qui est en arrière, et lancé vers l'avant, je cours vers le but pour remporter le prix auquel Dieu nous appelle là-haut dans le Christ Jésus." Philippiens 3,12-14) nous sommes appelés à aller de l’avant sans nous décourager !