L'église Saint-Pierre de Mérens
 
 
 
 
 

Construit sur une colline, l'édifice premier, de style champêtre, du Xlllème siècle, mesurant 12 cannes de longueur, 5 de large, 8 de haut (canne toulousaine : ancienne mesure linéaire, valait 1m 60), fut démoli en raison de son délabrement en 1863.

Les plans de l'église actuelle furent élaborés par l'architecte Verdier. La première pierre fut posée en 1864 sur les fondations de l’ancienne église. Elle fut bénite et ouverte au culte en 1865 le jour des Cendres, bien qu'inachevée et exposée à tous les vents. Les travaux, après maintes malfaçons, s'achevèrent en 1880.

Cette nouvelle église, rénovée il y a quelques années, de style ogival est remarquable par la sveltesse de ses lignes et l'harmonie de ses proportions. Le coeur et la nef sont voûtés. 1es chapelles latérales, l’une dédiée à la Sainte Vierge, l’autre à Saint Joseph (initialement à Saint Clair), sont séparées par une double rangée d'élégantes colonnes lambrissées.

Le chemin de croix, de facture vraiment artistique, dû à la générosité des paroissiens, fut érigé en 1896, sous la présidence de Mgr l’Evêque d’Agen.

Le clocher qui est au fond et à droite est une belle tour carrée surmontée d'une flèche octogonale. La petite cloche d'un quintal et demi a été fondue en 1670 et porte l’inscription « Sancfi Petri, et loannes et Clare, orata pronobis ».
La grosse cloche de quatorze quintaux, fondue en 1900, acquise grâce à. de généreux donateurs, a été bénite en 1902 par Mgr Lespinasse, vicaire général.

Fête patronale de Saint-Pierre-ès-Liens le dimanche qui suit le 1er août.