Visite pastorale de la paroisse Saint-Pierre et Saint-Martial des Coteaux, du 22 au 28 février 2010
 
 
 
 
 

« Il est heureux que nous soyons ici» (Luc,(9, 28 36)

Voilà une semaine qui est passée comme un souffle !

Non celui ravageur de la tempête, mais bien celui de la fraternité vécue, empreinte d'amitié, de sagesse, d'humilité mais aussi, parfois de vigoureuses et nécessaires admonestations.

Qui n'a pas été saisi par le sourire jovial de notre Pasteur ?

Cette joie de la rencontre, le Père évêque l'a intimement vécue et partagée lui aussi, dans cette « spiritualité des visages » qui a façonné sa visite pastorale.

Joie de constater d'abord que dans toutes les églises visitées, il était attendu, qu'ainsi notre grande paroisse dispose d'un tissu de personnes relais, celles qu'on ne voit pas toujours et qui humblement font que l'église n'est pas abandonnée. Dieu n'est pas seul entre des murs, des chrétiens vivants donnent sens aux lieux de rassemblement.

Joie de rencontrer des hommes et des femmes passionnées par leur travail, inventifs, créateurs, dynamiques lorsqu'il s'agit d'une coopérative, courageux, déterminés, décidés à ne rien abandonner parce qu'ils veulent vivre de leur travail malgré les difficultés, lorsqu'il s'agit d'éleveurs, de producteurs de lait ou de viande.

Joie de rassembler des retraités dont le temps consacré au service des autres est une richesse, une lumière qui donne à la vie une dimension extraordinaire.

Joie de mesurer avec l'association Monviel/Sikasso ce que les mots partage et solidarité veulent dire. A leur manière, tous participent à la construction d'un monde plus juste et plus humain mais aussi plus divin.

Joie de donner sens au sacrement des malades, d'expliquer à la soixantaine de personnes présentes la profondeur des sacrements qui ne sont pas un parcours obligé et rigide comme des épreuves à franchir mais des rencontres avec le Seigneur qui façonnent nos vies et les éclairent.

Joie des confirmands en attente de ce moment où le Père évêque imposera ses mains afin qu'ils s'engagent et entraînent dans leur sillage des camarades toujours plus nombreux.

Joie de lire dans chaque église les vitraux représentant souvent les évangélistes, de, rappeler l'histoire de Jonas le prophète, la vie des saints et des saintes, même celle de Sainte Germaine, joie de la lecture de la parole de Dieu ancien et nouveau 'testament, joie du psaume chanté qui résonne sous les voûtes, joie de la prière toute simple dans une chapelle si ancienne qu'il a fallu un peu forcer la porte !

Joie des témoignages des anciens pour qui l'église du village est baptême, eucharistie, profession de foi, confirmation, mariage, toute une vie.

Joie du café chaud, des beignets et des merveilles, du vin doux.

Joie des repas en famille préparés avec soin pour offrir le meilleur,

Joie de la discussion ouverte autour de la table, joie des rires lorsque le père Alain raconte ses parties de chasse africaines....

Cette visite nous a redonné de la force et de l'enthousiasme pour effacer le doute. Mais ne perdons pas de vue le message de notre Pasteur.

Tout d'abord, « Tenez bon dans le Seigneur »comme nous l'a rappelé Saint Paul dans sa lettre aux Philippiens.

Tenir bon dans l'unité. Nous formons une seule paroisse dont nous fêterons le dixième anniversaire en octobre.

Mettre en valeur la Parole de Dieu et s'en nourrir.

Oser appeler des plus jeunes pour renouveler les équipes liturgiques, les relais, le conseil pastoral.

S’appuyer sur les instances représentatives de la paroisse : le conseil économique, le conseil pastoral, force de propositions, l'équipe d'animation pastorale. Les délégués participent à l'exercice de la charge pastorale du curé sous la responsabilité de l'évêque. Ensemble, ils prennent des décisions au sujet des projets transmis par le conseil pastoral.

« Poussons au large, notre Histoire continue ! »

Connaître la paroisse

En savoir plus sur les visites pastorales