La fête des lumières à Aubiac, le 8 décembre 2009
 
 
 
 
 


Une grande première organisée le jour de Marie Immaculée Conception soit le 8 décembre en soirée !

Notre nouvelle paroisse se nomme Ste Bernadette en Bruilhois, et dans notre église Sainte-Marie à Aubiac se trouve une statue de Notre Dame de Lourdes. Cette fête pouvait donc être à la fois la fête des lumières pour les habitants d'Aubiac, et la fête de Marie pour l'ensemble de notre communauté paroissiale.

Après avoir présenté mon projet au Père Ortholan, en avoir discuté avec le président de l’association Loisirs-Culture et Tourisme (LCT) et avec le maire d’Aubiac, j’ai rencontré les présidents de toutes les associations du village. Tout le monde a répondu favorablement, y compris les deux commerces ravis qu'il y ait un peu d'animations dans le village. En novembre, nous nous sommes réunis pour mettre en place les différents objectifs : chacun avait une tâche bien définie à réaliser. L'association LCT et les chasseurs ont pris en charge les châtaignes et le vin nouveau, le Syndicat d’Initiative (SI) les contes pour adultes, la déléguée pastorale les bougies pour le Secours catholique, les parents d'élèves les jouets à collecter pour le Centre médico-social d'Agen, le club du 3ème âge les pâtisseries et le chocolat chaud, une autre personne les anges et étoiles pour les enfants devant être accueillis par deux catéchistes pour leur raconter des contes de Noël, deux personnes pour la sécurité routière, des personnes pour préparer les petits pots avec une bougie à offrir aux participants…

Le 8 décembre à 19 h 30 la pluie s'est arrêtée, et les équipes organisatrices ont distribué les lumignons. Les lumières aux maisons s'allumaient de ci, de là, et vers 19h45 à l'appel de la cloche, tout le monde s'est mis en route vers la place de l'église portant sa petite lumière à la main. La place était toute illuminée, et une étoile brillait au dessus de l’entrée de l’église. Les gens qui allaient écouter au SI un conte et les enfants à la salle paroissiale ont déposé leur lumignon au pied de la Sainte Vierge qui est sur la place de l'église. Les autres rentraient dans l'église où Marie (toute belle, nettoyée et repeinte par une personne bénévolement) nous attendait, entourée d'une jonchée de buis et de pétales de roses blanches avec un gros bouquet de roses blanches à ses pieds. La crèche avait été préparée dans l'après midi par l'équipe d'Aubiac. Notre chef de chœur avait emmené une accordéoniste et nous avons pris un chant : « Avec toi Bernadette, nous marchons ». Le Père Ortholan avait une jeune servante de messe qui se nommait Marie. L'église s'est entièrement remplie, éclairée par tous les petits lumignons qui ont été déposés à l'entrée, autour de Marie et sur l'autel. Un peu avant la fin de la célébration, les enfants ont apporté leurs petits anges ou étoiles qu'ils avaient dessinés et qu'ils ont déposés sur la crèche sous les applaudissements des gens. Nous avons terminé par un magnificat à pleine voix, et tout le monde s'est retrouvé sur la place de l'église pour déguster les châtaignes grillées, bouillies, le vin nouveau d'Aubiac, les pâtisseries, le chocolat chaud, les bonbons et même du chevreuil grillé ! Notre déléguée pastorale a vendu une grande partie de ses bougies pour le Secours catholique.

Chaque personne semblait heureuse de participer à cette soirée, l'ambiance était chaleureuse. Les enfants avaient apporté énormément de jouets pour les enfants malades de l'hôpital et du centre médico-social d'Agen. Il ne faisait pas froid et la pluie n'était pas revenue. Des petites lumières brillaient par terre, devant la statue de la Sainte Vierge et l'église était grande ouverte, toute illuminée.

Voilà comment nous avons organisé cette belle fête qui a permis de rassembler les gens, simplement, en toute amitié, sans imposer quoi que ce soit, chacun étant libre d’arriver à l’heure qu’il voulait, participer à la célébration religieuse ou au conte, et donner ce qu’il pouvait dans la quête, les jouets ou les bougies pour le Secours catholique.

Marilyne Lafargue