Filles de Marie
 
 
 
 
 

Au lendemain de la révolution française, sous l’impulsion d’Adèle de Batz de Trenquelléon et du Père Guillaume Joseph Chaminade naissent des groupes de laïcs qui se réunissent pour prier et approfondir leur foi en se mettant sous la protection et au service de Marie. Chacun agissant « au nom de Marie ». Ces petites communautés désirent continuer à vivre le même idéal en devenant religieux.

Le 25 mai 1816, Adèle de Batz de Trenquelléon fonde à Agen avec l’aide du Père Chaminade l’Institut des Filles de Marie appelé plus communément les Religieuses Marianistes. Cet Institut est au service des ces communautés laïques et leur offre la possibilité de faire des retraites. Puis, c’est une école gratuite pour les enfants pauvres, un ouvroir et l’accompagnement d’un grand nombre d’enfants et d’adultes vers les sacrements.

Par la suite, la mission se diversifie et les communautés se développent en répondant à ce que disait Marie aux serviteurs de Cana : « Faites tout ce qu’il vous dira ».

La dimension mariale de l’Institut se définit par une importance particulière attachée à la vie communautaire et à l’oraison quotidienne.

Aujourd’hui, la congrégation compte 400 religieuses dans 14 pays.

Les religieuses agissent dans le monde éducatif en occupant des tâches d’enseignement, d’animation pastorale, de responsabilités éducatives dans les écoles, collèges et lycée. Elles sont présentes dans les hôpitaux, les dispensaires, les maisons de retraite…

En savoir plus en consultant leur site

Coordonnées

17, rue des Augustins - 47000 Agen
Tél : 05 53 47 36 50
E-mail : courriel

Supérieure : Sœur Dominique SAUNIER

Sœurs Marie-Luce BAILLET, Lucie BRUKUM, Marie-Paula GARCIA, Victoria IRAZABAL, Marie-Clotilde LACHAUSSÉE, et Marie-Carmen VADILLO.

 
Il démarre à Agen, les 14 et 15 mai 2016
(Suite...)
 
Les six soeurs qui la composent aujourd'hui ont reçu mission de mettre en valeur ce lieu de fondation et d'y animer des temps de formation pour les soeurs de la Congrégation.
(Suite...)