Pour Promouvoir la mise en place et le bon fonctionnement des Équipes d'Animation Pastorale (EAP), le 18 septembre 2007
 
 
 
 
 

Chers amis,

En 1998, lors de la mise en route de la réorganisation de la carte paroissiale, le dispositif pastoral envisagé comportait, parmi les conditions exigées, la mise en place :           

  • d'un Conseil pastoral de paroisse et d'un Conseil économique présidés par le curé.
  • de délégués pastoraux nommés par l'évêque, après les consultations prévues, entourés d'un responsable de la prière et d'un intendant dans chacune des communautés locales.
  • des personnes Relais pour chaque lieu de culte.

Dans les quatorze paroisses nouvelles déjà érigées, ce dispositif a été respecté. Nous ne pouvons que nous réjouir des avancées accomplies dans ce domaine. 

Lors de la rencontre du Conseil épiscopal et des doyens, et suite au travail en Conseil presbytéral, nous constatons que des progrès sont nécessaires et possibles. J'ai décidé, après ce temps de bilan, de vous faire parvenir une Charte qui désormais sera la norme pour notre diocèse.        

Dans la paroisse nouvelle, le curé, (ou le modérateur) exerce la charge pastorale qui lui a été confiée par l'évêque. Il y accomplit les fonctions d'enseignement, de sanctification et de gouvernement. Il est aussi signe de l'appartenance de cette paroisse à l'Église diocésaine. C'est pour exercer cette charge pastorale de manière plus riche et plus dynamique qu'il apparaît important désormais de mettre en valeur le rôle de l'Équipe d'Animation Pastorale (EAP) comme élément essentiel de la mission ecclésiale.

Il y a aussi des raisons plus théologiques à vouloir appeler des chrétiens à jouer un rôle actif dans ce dispositif pastoral : il s'agit de la compréhension de l'Église comme « Peuple de Dieu », « Corps du Christ » et « Temple de l'Esprit », où chacun a sa place pour vivre la mission dans le monde et pour l'animation des communautés chrétiennes. Il ne suffit pas d'énoncer le principe d'une responsabilité à exercer, si les moyens de l'accomplir ne sont pas prévus. Les EAP sont un lieu effectif de cette participation à l'exercice de la charge pastorale.

Par ailleurs la Pastorale d'aujourd'hui requiert des acteurs divers et appelle de nouvelles compétences et sans doute de « nouveaux ministères » dans le respect des critères établis par l'Assemblée Plénière des Evêques à Lourdes en 1974.

Fraternellement.

Fait à Agen, le 18 septembre 2007

Hubert HERBRETEAU
Évêque d'Agen

Document envoyé :

  • aux curés, vicaires et administrateurs,
  • aux délégués pastoraux,
  • aux diacres. 

Connaître la  Charte pour les Équipes d'Animation Pastorale (EAP)

 
Page suivante : Initiatives paroissiales